AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle aventure

Aller en bas 
AuteurMessage
Reimi Nakano
Flèche d'argent
avatar

Féminin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2072
Age : 27
Classe : Tireuse
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Expert
Humeur :
Date d'inscription : 30/09/2006

Feuille de personnage
Rang: Expert
HP:
520/700  (520/700)
MP:
400/650  (400/650)

MessageSujet: Une nouvelle aventure   Lun 15 Mar 2010 - 13:00

Reimi avait visité toute la ville à la recherche de son frère , mais hélas une fois de plus , elle ne l'avait pas trouvé . Elle s'était assise sur un banc non loin de la elle put entendre les douze coup de minuit . Mais elle avait le regard tourné vers le ciel , parsemée d'étoile , avec ces planètes au loin , et dire qu'il devait être sur l'une d'elle , c'était obligé , il ne pouvait être mort . Une petite larme coula a l'œil gauche de Reimi , elle l'essuya aussi vite qu'elle était venu , elle ne pouvait pas se laisser abattre , elle devait être forte .

* Il me faut un plan , et je ne pourrai certainement pas continué tout seule , je ne connais absolument rien ici *

Elle songea a l'arrivé des cristaux , elle avait la forte impression que ca avait un rapport avec les événement qui lui était arrivé et si les rumeurs était vrai , elle devrait certainement combattre des créatures , certes elle était entrainé mais seule elle risquait sa vie a chaque tournant , elle devait trouver de l'aide , sauf que pour le moment , cette aide n'était pas la , Reimi se leva subitement du banc et se mit a faire les 100 pas . Le bruit de ces chaussure résonnant sur le sol dur de la "Ville de Traverse " elle devait trouver une solution au plus vite . Après plusieurs minute a tourner en rond tel un lion en cage , cette fameuse solution ne venant toujours pas , Reimi fut prise d'une soudaine pulsion et sortit son arc avant de marteler de flèche , une pancarte d'un commerçant non loin de la portant le non de la ville , a chaque impact l'on pouvait entendre le bois éclaté sous l'impact de la flèche , jusqu'au moment ou elle se brisa complétement , elle regarda le résultat se sa crise et elle remarqua que cela ne l'avait pas avancé a grand chose...ce n'est pas comme ca qu'elle allait trouver son frère...elle retourna s'assoir sur le banc.

* Je n'y arriverais peut -être jamais....il peut -être n'importe ou alors que moi je suis la assise sur ce banc a m'énerver sur une vulgaire pancarte , pourquoi suis-je seule ? Pourquoi n'est il pas la avec moi ? Cela serait tellement plus facile ...Il faut croire que le monde ne peut pas être simple ... Non ! Je te retrouverai !*

Une nouvelle once d'espoir en elle , elle se leva a nouveau du banc et recommença a faire les 100 pas , elle devait trouver une solution et au plus vite , elle ne pouvait pas rien faire , elle devait agir , le monde allait peut être connaitre un nouveau tournant et son frère risquait d'être pris au dépourvu , elle ne voulait pas que cela lui arrive et par dessus tout elle ne voulait pas être seule.
Revenir en haut Aller en bas
Sora
Paladin Juvénile
avatar

Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 1083
Age : 26
Classe : Paladin
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Héros
Humeur :
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Rang: Héros
HP:
1291/1450  (1291/1450)
MP:
910/1350  (910/1350)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Lun 15 Mar 2010 - 14:00

La Ville de Traverse. Lieu de rencontre et de séparation. Une ville animée au cœur même des mondes du Kingdom Hearts. Tout comme la Cité du Crépuscule qui est comme son nom l’indique en permanence sous la tutelle d’un soleil couchant, ce Monde ne connaît que la nuit Eternelle. Cela peut sans doute en décevoir certain, ne jamais voir la lumière du jour est quelque chose de problématique. Mais pourtant les lumières vives qui illuminent constamment les rues de la Cité donne une sensation de vie malgré le noir de la Nuit. C’est sur ce Monde que les aventures du Jeune Maître de la Keyblade commencèrent. Premier Univers qu’il visita il ne put être étonné devant l’architecture des bâtiments et surtout le fait qu’il était sur un Autre Monde !

Cette ville était devenu, après l’apparition des cristaux d’énergie, le spatio-port de la coalition des Planètes qui forme le Kingdom Hearts. Dorénavant apte à circuler entre les différents mondes, les Vaisseaux de cette patrie était aisément reconnaissable grâce au bloc Gummi. Les échanges culturels entre les planètes permirent de grande amélioration technologique et dorénavant les liens entre les diverses planètes du Kingdom Hearts étaient plus faciles. Ainsi Sora avait la possibilité de voir régulièrement ses amis Donald et Dingo. Pendant ses deux dernière année il avait donc beaucoup voyagé, s’assura de la sérénité de chaque monde et veillant à la destruction des Sans-cœurs.

Mais aujourd’hui le Jeune Paladin ne revenait pas d’un voyage chez Jack ou du Royaume des Lions. Il était allé faire un petit tour sur le Monde d’Ivalice. Sora avait entendu dire que ce monde était sans doute l’un des plus beaux parmi les nouvelles planètes présentes. Ainsi il avait prit un trajet direct pour le dit Monde et resta quelque jours là bas. Il était intéressant de voir la vie sur un autre Monde. Les coutumes, mentalité et tenue vestimentaire était si différents. Etonné par tout ça, Sora déambulé dans les rues des Villes et enregistrer chaque nouvelle données qui se présentait à lui. Il avait put d’ailleurs acheter un magnifique Bouclier dans une armurerie, il l’offrirait à Dingo la prochaine fois qu’il irait voir ses amis au Château Disney.

Ouvrant les grandes portes de la Ville, il arriva sur la place vide. Tout le monde devait dormir, car au son des cloches Sora put affirmer qu’il était minuit. Mais des pas instant lui firent savoir qu’une personne insomniaque était encore là. Devant lui, prêt d’un banc, une jeune femme faisait les cent pas. Sans doute préoccupé par un quelconque problème, le Jeune Homme s’approcha d’elle pour s’avoir s’il pouvait faire quelque chose pour l’aider. A peine avait il esquissait un geste que la Guerrière sortit un arc et martela de flèches une pancarte qui n’avait fait de mal à personne. Elle se rassit ensuite sur le banc et commença à se morfondre. Prit de compassion, le Maître de la Keyblade alla ramasser les flèches plantées dans le bois.

Il s’approcha lentement et une fois devant elle l’interpella avec le sourire.

« Ceci t’appartient je crois. Bien joué, cette pancarte à déjà tenter de dominer la Ville. Tu as bien fait de la détruire, ça nous évitera des ennuis ! »

Riant de bon cœur il lui tendit ses flèches. Il détailla la Jeune Femme et put voir immédiatement qu’elle n’était pas de ce monde. La coupe de ses habits et le design de son arc n’étaient pas originaires d’ici. Elle était sûrement ici en quête de quelque chose.

« Je me présente, mon nom est Sora. Je ne voudrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais tu semble avoir des problèmes, tu veux peut être un peu d’aide ? Je connais ce Monde sur le bout des doigt je pourrais sans doute te guider. »
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasyinfinity.forumactif.com/fiches-des-persos-de-
Reimi Nakano
Flèche d'argent
avatar

Féminin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2072
Age : 27
Classe : Tireuse
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Expert
Humeur :
Date d'inscription : 30/09/2006

Feuille de personnage
Rang: Expert
HP:
520/700  (520/700)
MP:
400/650  (400/650)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Mar 16 Mar 2010 - 11:52

Reimi était toujours la , a faire les 100 pas et a ce morfondre sur son propre sort, sans véritable solution . Au moment précis ou elle allait se décider a refaire un tour de la ville , elle s'aperçut qu'elle n'était plus seule . Au loin , elle apercu un jeune homme ramassant les flèches qu'elle avait envoyé détruire la pancarte , elle l'observa attentivement , attendant la raison de son geste , il s'approcha doucement d'elle avant de lui adresser un sourire .

« Ceci t’appartient je crois. Bien joué, cette pancarte à déjà tenter de dominer la Ville. Tu as bien fait de la détruire, ça nous évitera des ennuis ! »

Elle ne savais pas quoi lui répondre...au point ou elle en était , elle se demandait même si cette pancarte avait pu être a un moment ou a un autre dangereuse...ou alors ce jeune homme était un véritable blagueur , il se mit a rire avant de lui rendre ces flèches , l'air ahuri de Reimi avait du l'aider.

« Je me présente, mon nom est Sora. Je ne voudrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais tu semble avoir des problèmes, tu veux peut être un peu d’aide ? Je connais ce Monde sur le bout des doigt je pourrais sans doute te guider. »

Elle ouvrit de grand yeux en entendant ces paroles...si ce qu'il disait était vrai , cela pourrait être plus facile pour elle . Reimi observa le jeune homme nommée Sora , il était vétu différemment des habitants d'ici , les plus impressionnants était ces cheveux partant en tout sens et ces grandes chaussures , mais le reste de sa tenu était originale et avait l'air plaisant a porter , mais Reimi n'arrivait pas a s'accommoder , habituée au tenu quasi-militaire. Elle s'inclina devant lui avant de se présenter .

" Enchantée je m'apelle Reimi , et effectivement tu a deviné j'ai quelque probleme.....Je me suis....perdu ici , et je suis a la recherche de quelqu'un mais je ne connais absolument rien ici donc c'est un peu plus dur....La pancarte ? Elle n'était pas vraiment dangereuse au moins ? "

Elle regarda autour d'elle , non cette ville avait l'air de tout ce qui pouvait être paisible , ces ruelle et ces maisons était toute calme dans la nuit noir , et il n'y avait pas grand monde a par elle et Sora , a ce moment Reimi se demandait comment cette ville pouvait être dangereuse.

En tout cas le fait qu'elle n'était plus seule avait donné une motivation et une bonne humeur a Reimi qui a présent était impatiente de partir en quêtes de son frère avec Sora qui avait l'air de vraiment bien connaitre cette ville , elle lui adressa un énorme sourire avant de sautiller légèrement.

"Alors ! Que fait-on ? Mr Sora mon guide personnel de la ville ! "

Motivé comme elle était a présent plus rien ne devais l'arreter , enfin...a par ce qu'elle redoutait , comme quand elle était partie de chez elle plusieurs jours avec la boule au ventre , ayant peur que se petit chocobo ne meurent d'ennuie sans elle....quand elle était revenu le chocobo était ettendu dans sa petite cage , sans vie . Elle ne voulait pas retrouver son frère comme ca . Tout en regardant Sora elle lui mis une légère tape amicale sur l'epaule .

" Toi et moi , je sens qu'on va bien s'entendre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Game Master 1



Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 9
Age : 12
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Mar 16 Mar 2010 - 16:34

Un vent frais soufflait sur la ville sombre de Traverse. Un vent frais de printemps si adorable au contacte de la peau, une légère brise pouvant apaiser n'importe quelle âme en ces lieux. Sur cette place vide, deux êtres étaient tranquillement en train de faire connaissance. C'était une situation banale dans une ville qui a connu pas mal de chamboulement au cours des dernières années. Cependant, la tranquillité de cette paisible soirée allait vite devenir un endroit de souffrance et de combat....

Alors qu'aucun bruit ne venait déranger le nouveau duo récemment formé, des bruits de pas vinrent perturber l'ambiance apaisante, ses tapotement de talon sur le sol venait de la ruelle menant au premier quartier. Un homme, complètement apeuré, courait en direction des deux jeunes protagonistes avant de trébucher sur ce qui semblait être une pancarte fraichement tombée sur le sol. Se retournant, d'un air effrayé, l'homme avait l'air d'être en danger. Effectivement, un petit être noir s'approcha de l'homme et sans demander son reste, lui sauta littéralement dessus, mettant plusieurs coup de pattes, il finit par absorber son coeur et se transforma sous les yeux de Sora et de Reimi.


La petite créature se tourna alors dans la direction des deux personnages et s'approcha d'eux... Sora le connaissait bien, une petite ombre soldat qui ne pose pas de problème lorsqu'on a l'experience du combat. Mais la situation allait vite empirer...

Marchant derrière l'ombre soldat, c'est tout une troupe de sans coeur qui marchait sur les talons de la petite créature. Il y en avait de plusieurs type et en bonne quantité pour provoquer un moment de doute chez les héros. On ne pouvait tous les compter, ils devaient facilement être plus d'une vingtaine d'ombre encerclant les deux protagonistes sur scène.

Comment se fait t'il qu'autant de sans cœur apparaissent d'un coup a la ville de Traverse? Le moment n'était pas au questions, il y avait beaucoup trop de monstre et rien ne laisser présager que c'était les seuls en ville... Si Reimi et Sora veulent s'en sortir, ils devront frapper vite et fort...


►►COMBAT!◄◄


Groupe de sans coeur 1
HP:???/???
MP:???/???
FORCE:???
MAGIE:???
IMMU/VULNE:???/???
Objets/voler/gils:???/???/???

Groupe de sans coeur 2
HP:???/???
MP:???/???
FORCE:???
MAGIE:???
IMMU/VULNE:???/???
Objets/voler/gils:???/???/???

Ombre Soldat 1:
HP:???/???
MP:???/???
FORCE:???
MAGIE:???
IMMU/VULNE:???/???
Objets/voler/gils:???/???/???

Ombre Soldat 2:
HP:???/???
MP:???/???
FORCE:???
MAGIE:???
IMMU/VULNE:???/???
Objets/voler/gils:???/???/???

Nocturus Rouge:
HP:???/???
MP:???/???
FORCE:???
MAGIE:???
IMMU/VULNE???/???
Objets/voler/gils:???;???/???/???

Rhapsodies bleue:
HP:???/???
MP:???/???
FORCE:???
MAGIE:???
IMMU/VULNE:???/???
Objets/voler/gils:???;???/???/???

(le combat commence, Sora frappe en premier, suivi de Reimi, puis ce son les ennemis. Merci de tenir vos fiches personnage a jour dans votre profil au fur et a mesure du combat.)
Revenir en haut Aller en bas
Sora
Paladin Juvénile
avatar

Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 1083
Age : 26
Classe : Paladin
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Héros
Humeur :
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Rang: Héros
HP:
1291/1450  (1291/1450)
MP:
910/1350  (910/1350)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Mar 16 Mar 2010 - 21:18

La Jeune Femme reprit ses flèches. Elle avait prit aux mots la blague de Sora. Cela en indiquait beaucoup sur l’état de confusion dans lequel elle se trouvait. Le Paladin se rappela alors comment il était quand il avait été réveillé par Pluto dans une des ruelles de la Cité. Normal d’être désorienté, arrivé seul dans un nouveau monde n’est pas vraiment une expérience des plus agréable. Aussi, le Maitre de la Keyblade éprouva de la compassion pour sa Nouvelle Amie. Il était donc bel et bien décidé à l’aider dans sa quête.

Son Interlocutrice s’inclina respectueusement et répondit au Jeune Homme. Ce qui bien entendu le fit rire tout de suite. Pauvre Enfant lâché dans un nouveau monde, elle en était tellement bouleversé qu’elle en venait à croire une blague aussi minable. Observant un instant la ville, elle focalisa à nouveau son attention sur l’Elu de l’Epée-Clé. Sautillant sur place elle s’adressa une nouvelle fois à lui. Le ton n’était plus du tout le même. Enjoué elle semblait être une toute autre personne. Souriante et Impatiente, la proposition de Sora avait dû lui enlever une sacré épine du pied. Elle lui tapota l’épaule, l’incitant ainsi à commencer la recherche.

« Ravi de pouvoir t’aider Reimi. Notre monde est plutôt vaste, mais tu as de la chance je suis l’un des seuls à les avoir presque tous visité. Nous allons commencer par fouiller correctement la ville ensuite nous… »

Sora fut interrompu par le son de bruit de pas affolés. Au fil de ses aventures, les sens du Garçon c’étaient affinés et il pouvait sentir une certaine peur dans la démarche de celui qui courrait. Peu de temps après, un homme, le visage horrifié arriva sur la place. Malheureusement les débris de la pancarte formaient un obstacle qu’il n’avait pas vu. Ainsi emporté par sa peur il trébucha et tomba de tout son long sur le sol dur de la Ville. Peu après la raison de sa frayeur apparut. Un petit être noir aux yeux jaunes vif. Un Sans-cœurs. Il s’approcha de sa victime et bien entendu lui vola son essence vitale. Maudite créature. Sora serra les dents et jeta un regard haineux dans la direction du Rebut Obscur. Derrière cet Eclaireur nombre d’autre Créatures avançait. Une véritable petite armée. Cela faisait longtemps qu’il n’en avait pas vu autant au même endroit. Pendant ces deux dernières années il y avait eu quelques cas isolés mais là il y en avait beaucoup. Une bonne occasion de vérifier qu’on est toujours un Maitre de la Keyblade efficace.

Sora s’avança, se plaçant entre la Jeune Femme et le groupe hostile. Tendant sa main devant lui, il appela, comme l’avait déjà fait si souvent, son Arme Légendaire. Dans un tourbillon de Lumière étincelante, la Keyblade se forma. D’un blanc immaculé, elle semblait faite dans le diamant le plus pur. Tant de pureté était sans aucun doute l’Arme la plus approprié contre l’Engeance Noir qui se tenait devant eux. Avec un habile jeu de main, il fit tourner la Keyblade dans sa main pour la poser par la suite sur son épaule.

« Reimi, je te présente les Sans-cœur. Contrairement à la pancarte de tout à l’heure, eux on vraiment tenté de dominer la ville. Prépare ton arc, il va falloir te battre. »

Fidèle à sa stratégie habituelle, le Paladin courut au milieu du champ de bataille. Repérant un petit groupe d’Ombre bien serré entre eux, il décida d’en faire sa première cible. Exécutant une petite roulade afin d’éviter un coup de griffe d’un Soldat, il se releva et bondit au milieu de l’attroupement d’Ombre. D’un puissant coup circulaire il en frappa trois. Entendant dans son dos le bruit caractéristique d’un Ombre qui se faufile dans le sol, l’Elu sauta en arrière évitant ainsi un quelconque coup. Quand le Sans-cœur Fourbe se rematérialisa il put avoir le plaisir de recevoir un violent coup de Keyblade qui l’expédia au loin. Se préparant à recevoir la contre attaque de ses ennemis, il jeta un rapide coup d’œil dans la direction de sa Coéquipière qui semblait toujours en bonne santé.

--------------------------

Résumé des attaques : Technique personnelle n°1 Vortex. [40 HP de dégât pour 40 MP]
Attaque physique simple.

Statistique du personnage : HP : 1450/1450
MP : 1310/1350

(Je te laisse calculer les dégâts car je n’ai pas la Force des Sans-cœur. Je te rappel que ma propre Force est de 145. Voilou)
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasyinfinity.forumactif.com/fiches-des-persos-de-
Roxas
XIII. La Clef du destin
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 2161
Age : 26
Classe : Chevalier noir
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Héros
Humeur :
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Rang: Héros
HP:
1090/1300  (1090/1300)
MP:
1050/1250  (1050/1250)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Sam 20 Mar 2010 - 2:59

Lorsque la Lune se perche éternellement dans les ténèbres d’un océan dénaturé par l’absence profonde de couleur, elle dépose au travers de son regard un souffle de lumière cristalline qui vient, avec autant d’éclat qu’il ne le peut, tenter d’apporter aux ombres perpétuelles une douce harmonie d’argent éphémère. Accablées par un manque de vie cruel, les étoiles se perchent au sommet des rivières célestes, et dévoilent leurs fines étincelles dans cette peinture naturelle. Aucunement dérangé par les chemins sinueux des cumulus divins, rien n’entache l’harmonie parfaite baignée des joutes galactiques de ce paysage féerique. Pourtant, il arrive que s’abatte sur les ruelles grisâtres de la citadelle une pluie fine et glaciale qui permet à cette peinture de s’effondrer dans ses larmes de cristal qui rayonnent d’une salvation immaculée, accentuées par l’éclairage affolé des réverbères morbides de la ville. Inlassablement, le même rituel orchestre son concert chaque jour passant, plongé dans une nuit sans fin qui reprend inéluctablement les premières pages de sa partition quotidienne. Les notes se suivent dans un chant incessant, dont le rideau ne couvre jamais la scène, et défilent tout au long de la nuit les chœurs immortels du souffle persistant d’un vent violant.

Cependant, hormis la nature qui redécouvre son sempiternel spectacle à chaque instant durant, aucune once de vie ne semble prendre part dans cette immense et imposante cité. Pourtant, les immeubles se suivent un à un, transformant le sol meurtrie par la présence d’un épais goudron en ruelles interminables d’un labyrinthe énigmatique. Ces derniers n’abordent pourtant pas la moindre lueur, et les fenêtres ne reflètent que l’apaisante beauté céleste des astres ruisselant. En réalité, la ville déserte d’un monde en perdition, à l’image de l’atmosphère qu’elle dégage, est une essence de ténèbres chaotique recueillant les âmes en peine dénaturées par l’absence cruelle de cœur. Les esprits obscurs se mêlent dans l’océan du néant, alliant leur force dans un dédale oscillant et arrachant de leur main ce qu’ils convoitent avec tant d’intérêt : les clefs de l’absolution, le fragment d’une existence.

Illusiopolis, car tel est le nom de ce monde abandonné, est pourtant la demeure d’un battement de vie, aussi faible soit-il. Au cœur des avenues labyrinthiques se dresse une magnifique tour, au sein duquel se tien une imposante horloge enfermée sous un manteau de verre. Ses aiguilles métalliques semblent avoir mit fin à l’écoulement du temps et pointent interminablement vers l’ouest, indiquant encore et toujours l’unique et même heure. En suivant l’hasardeuse direction indiquée par se cadran de fortune, l’on peut atteindre dans les profondeurs de la ville une impasse qui donne lieu à un rideau de poussière émeraude qui flotte élégamment dans l’atmosphère. Se dessine ainsi les méandres d’une passerelle magique menant à l’entrée oppressante d’une citadelle folklorique. En son sein, la forteresse protège l’existence de treize êtres, inconnus et mystérieux, complotant dans l’ombre et tissant jour après jour les fils de leur plan apocalyptique. Ces êtres, rejetés de la lumière et abandonnés des ténèbres, nés du néant et destinés à périr dans l’oubli, sont les enfants d’une triste et pénible vie baignant dans une souffrance intraitable.

Les Simili n’ont aucun droit, pas même celui d’exister. Leur venu dans ce monde les conduit dès les premiers instants vers le chemin tortueux de la mort. Mais encore une fois, ces hommes n’ont guère le droit de mourir, et sont voués à disparaître des mémoires, des souvenirs, et finissent par s’effacer à jamais. C’est le drame que connu la théâtrale mise en scène des treize entités de ce château abandonné, fermant le rideau sur l’ambitieux projet de faire renaitre le Kingdom Hearts, dans l’espoir utopique de compléter dans les pages de leur histoire l’identité qui leur revient de droit.

Mais le destin en a décidé autrement. Rappelant des limbes de la solitude, il revint chercher ceux qu’il avait abandonnés. Reprenant la plume sur le livre de leur histoire, ces êtres du néant eurent de nouveau la vie, dans l’optique idyllique de reprendre leur longue mission d’absolution. C’est ainsi que, allongée dans l’une des tortueuses ruelles de la ville, git une silhouette ténébreuse. Comme pour annoncer son retour, l’atmosphère se mêle au chagrin de cet homme et déverse sur ce monde une douce pluie mélancolique, scintillante tel de purs diamants et ruisselante sur les joues opalines de celui qui retourne chez lui. Sans doute réveillé par le froid des larmes azurées, ses yeux jusque là clos laissent place à la couleur captivante d’un bleu mêlant habillement l’océan et le ciel dans une délicate pupille. Malgré la capuche d’ébène qui masque son visage, quelques mèches flavescentes roulent ici et là le long de son front. Un visage d’enfant, qui malgré une profonde tristesse apparente, comme peint à jamais sur son minois, reste d’une pureté éclatante et d’une tendresse touchante. Chaque expression qui se dessine sur ce facies donne à ce jeune garçon un certain pouvoir, enveloppant le cœur de ceux qui le regarde, envoutant ceux qui s’en approche.

Quittant sa longue torpeur et se levant enfin, le Simili scruta avec attention les environs. Vide, sans aucune sensation de vie. La capitale des ténèbres n’avait guère évolué, pire encore : elle était devenue plus noire et plus funeste qu’autrefois. Incapable de ressentir la moindre once de présence, ni même l’âme d’un des membres de l’Organisation, la silhouette enténébrée marcha le long des épaisses murailles provoquées par l’enchainement incessant d’édifices gigantesques. Obligé de s’appuyer sur les murs à ses côtés, les pas hasardeux de l’orphelin montrèrent la force insuffisante qu’il avait pour progresser à sa guise dans le dédale obscure qui se présentait à lui. Revenu à la vie par un miracle qu’il ne connaissait pas encore, Roxas venait à peine de retrouver l’énergie pour se lever. Tout le passé, dans les moindres détails, gravitait dans sa mémoire. Ses souvenirs en cascade lui rappelaient chaque instant de sa courte existence, la mort de ses compères, et celle de son ami. Une souffrance incurable qui le força à poser sa main sur sa poitrine, avant de se rappeler que rien n’y figurer, et qu’aucune larme ne viendrait humidifier davantage sa peau que les gouttes de pluie qui s’élançaient déjà. Une teinte amère et déçue tapissa le visage du numéro treize.

- « Inutile de rentrer maintenant... »

Les mots chantant sur ses lèvres fines raisonnèrent dans toute la ruelle sous le son grave d’une voix d’enfant devenu déjà trop grand. Ses orbes cellulaires fixèrent avec absence le ciel incolore des lieux, avant que ses pas ne le rappellent à continuer sa course monotone. A quelques centimètres de lui se tenait l’immense et imposante tour central. A l’image de son nom, elle remémora une vague de souvenirs au jeune garçon, qui dessinèrent dans les bribes de son esprit les visages belliqueux de chaque guerrier ayant franchit cette place. De l’argentin au paladin, en passant par son meilleur et unique ami, tous récupérèrent leur place dans sa mémoire en lambeaux.

Ainsi il se dirigea tout de même vers la forteresse immaculée, avançant machinalement guidé par une habitude quotidienne. Mais un événement imprévu mit un terme à son épopée. Les bribes de son esprit tapissèrent une vision brumeuse de la vérité, un visage énigmatique prit forme dans les yeux du chérubin. Un visage qu’il connaissait bien... Le destin avait prit l’initiative de dissocier un tout, de rendre incomplet ce qui formait autrefois l’ensemble. Mais d’une matière étrange, le dernier membre de l’Organisation ne ressentait aucun manque, aucune sensation de vide par rapport à ce garçon qu’il connaissait comme étant le reflet de son miroir. Libéré des entraves l’enfermant dans une liaison dangereuse, Roxas était dorénavant l’unique instrument de sa symphonie. Pourtant, quelque chose dérangeait toujours sa vision, l’obligeant à s’effondrer sous la force de la gravité, s’écroulant rapidement sur les genoux et fixant dans une raie lumineuse le spectre d’un cauchemar hypnotique.

Le passé lui rappela les événements clefs de sa triste existence. Il revit sous l’instant les craintes, les peurs et les pertes qui rouvrirent peu à peu les blessures légèrement pansées d’un cœur métaphorique. Puisant ses mémoires chroniques au travers des yeux de celui qui le complétait, rapidement il reprit pied sur terre l’esprit chargé des parchemins historiques des années passées. Cependant, une fin prématurée de son existence laissa les pages blanches d’un futur long de deux ans. Au même instant, les ténèbres jaillirent des souterrains d’Illusiopolis et formèrent un dôme obscur plongeant dans les entrailles profondes de l’infini néant. L’invocation d’un portail était le moyen récurrent de transfert des êtres sans cœur, traversant les failles dimensionnelles en un fragment de temps les baladant tel le souffle léger d’Eole d’un monde à un autre. Celui qui se trouvait devant le flavescent bambin ne faisait pas exception, les souvenirs accablants du jeune garçon avaient prit place dans l’atmosphère de la ville au point dans déchirer l’espace et le temps. C’est alors qu’avec une pointe d’hésitation, les pas de celui portant le treize le conduisirent à s’engouffrer dans le manteau d’ébène de ce voile d’obsidienne.

La lumière perça le nébuleux chemin, signe avant-gardiste des prémices finales de ce court voyage. Dévoilant sous les billes oculaires du chevalier, à moitié closent par l’abondance de lumière cascadée des environs, une ville ni trop imposante pour être une capitale, ni trop recluse pour n’être qu’un village. Sans trop savoir ce qui l’avait conduit ici, l’angélique minois enfantin du blondinet bascula à chaque horizon pour dessiner mécaniquement les plans de l’architecture des lieux. Enseignement vigoureux qu’il avait apprit à maîtriser lors de son entraînement d’antan, ses pupilles croisèrent chacune des couleurs du paysage, chacun des moindres détails, chaque faille fut décrite et chaque défaut fut effacer. Ainsi l’analyse désormais terminée, la Clef du Destin se posa, presque porté par un pressentiment soudain, sur le sommet d’une maisonnette dont le toit plat situé dans les hauteurs célestes permettait facilement d’être protégeait de tout regard incertain.

Les sables du temps s’écoulèrent furieusement, mais le jeune garçon ne quitta nullement sa position, son visage effondrait dans le creux de ses menottes opalines. Le claquement régulier des pas lointains arrachèrent le spadassin de sa mine abattue. Au centre de la place, alors que les marchés et boutiques journaliers n’arboraient aucune vie, une demoiselle se tenait sur les lieux, agitant son arc dans une folle danse d’une peur de l’inconnue. Reprenant les gestes d’une chorégraphie soigneusement apprise avec soin, l’archer projeta les flèches immaculées qui résonnèrent dans un claquement assourdissant avant de se poser sur le virage d’un vent bouffant, qui accentua leur trajectoire pour les conduire sans interruption vers une pancarte qui se transforma rapidement en cible malchanceuse, détruite par des gestes de crainte incertaine. Si l’utilité d’une telle attaque n’eut guère d’autre effet que de faire perdre à la demoiselle ses seuls moyens d’attaque, elle permit cependant d’attirer l’attention d’un second personnage qui prit la peine de récupérer une à une les marques mortelles de cette présence qui s’invitait dans la ville de Traverse. Rejoignant avec entrain celle qui transformait la cours centrale en comédie de foire, leur conversation échappa aux tambours internes du Simili, qui n’entendit rien d’autre que le bruit soufflant du mistral permanant. Les visages des individus n’étaient pas non plus perceptibles des hauteurs de son perchoir, mais une flamme semblât jaillir dans sa poitrine, l’obligeant à s’intéresser davantage à la situation.

Impossible d’être repéré de là où il se trouvait, Roxas avait cependant une vision générale du concerto qui se jouait à ses pieds. L’expression qui s’était figée sur son visage arborait une étrange et malsaine sensation de dégout et de colère, mais le froid glacial qui se mêlait aux yeux céruléens du garçon lui offrait un air professionnel d’un assassin de qualité. Cependant, le spectacle fut interrompu par l’affolement soudain d’un habitant de la cité. S’approchant hâtivement du duo musical, il fut cependant faucher par les griffes d’une mort accablante. Dévorant l’éclat des vestiges d’un cœur en ruine, la créature informe, incarnation des ténèbres, qui mit fin à son existence fut les prémices d’une invocation belliqueuse d’une armée morbides de faucheurs de vie. La bataille étant inévitable, le jeune garçon s’élançât dès à présent au sein d’un affrontement aisé. De sa main, les circuits sidéraux donnèrent forme à une arme angélique qui transperça en un éclair les ombres dans un cercle de lumière étoilée.

Aucun doute n’était permis, désormais il en était sûr. Cette arme était une Keyblade, et son élu n’était autre que Sora, celui dont l’ombre et le reflet ne formait qu’un tout au sein de deux âmes. Alors qu’il poursuivait sa chorégraphie sur le champ de bataille, le chevalier noir souleva sa menotte et dans une danse envoutante, un filet de lumière cristalline prit place sur le sillage de ses doigts. Les étoiles immaculées qui s’unirent au fil de soi argenté donnèrent forme à un rêve éphémère que le jeune garçon projeta violement entre les combattants et leurs adversaires précoces. L’onduleuse lueur se modula élégamment, après avoir rejoint les pavés rubiconds de Traverse, et prit forme dans le squelette de ce qui ressemblait à une épée. Les étoiles explosèrent en poussière de lumière, et de ces ruines d’un songe mélodieux, une arme trônait au pied du paladin. Si un forgeron avait donné naissance à un tel bijou, des millénaires de maîtrise auraient été nécessaire pour confectionner l’alchimie d’une épée et d’une clef dans une harmonie parfaite d’un dégradé féerique. Le voile d’or qui submerge la lame azurée n’entache en rien son tranchant radical, ni même la couronne au parfum solaire qui arrache d’une beauté folklorique la vie des infortunes victimes.

- « Tu n'es pas mauvais. »

L’ironie accentua le ton calme et placide du simili qui, d’une main refermée dans un scintillement éclatant, rappela à lui l’arme éternelle qui jonchait le sol au pied des deux interlocuteurs. Le combat allait mêlait un troisième adversaire, personne ne savait si du bien ou du mal il préférerait rejoindre les rangs, mais une chose est sûr : la vérité allait prendre place dans la suite du déroulement du temps, le passé laisserait place à un nouveau futur dans lequel ni sentiment, ni compassion, ne pourrait se nicher dans la poitrine d’un être dépossédé de cœur. C’est ainsi que le flavescent chérubin se laissa retombait, chutant rapidement d’une hauteur de plusieurs mètres, sans être dérangé par la menace d’une gravité écrasante.


*`¯) *`¯)
.`¯ .`¯) .*`¯)
(_.` (_. . ..`
Chant I : Trouble pluie . . . . . . . . . . . . . . .(_.*`¯`*.
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasyinfinity.forumactif.com/fiches-des-persos-de-
Reimi Nakano
Flèche d'argent
avatar

Féminin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2072
Age : 27
Classe : Tireuse
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Expert
Humeur :
Date d'inscription : 30/09/2006

Feuille de personnage
Rang: Expert
HP:
520/700  (520/700)
MP:
400/650  (400/650)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Jeu 25 Mar 2010 - 15:22

Reimi accompagnée de son nouveau compagnon, avait à nouveau une lueur d’espoir dans son regard. La nuit noire de cette ville, ne lui semblait plus tellement menaçantes maintenant, et elle était sur de trouver son frère à présent.

« Ravi de pouvoir t’aider Reimi. Notre monde est plutôt vaste, mais tu as de la chance je suis l’un des seuls à les avoir presque tous visité. Nous allons commencer par fouiller correctement la ville ensuite nous… »

Elle comprit tout de suite pourquoi Sora interrompis dans sa phrase, elle aussi entendit les pas précipités se rapprocher vers eux, elle regarda en tout sens, cherchant d’où pouvait provenir ces bruits, elle regarda les issus possible avant de voir venir un jeune homme affolé venir dans leur direction. Pris de panique ils virent cet homme trébuché sur la pancarte que Reimi, avait détruite de rage. Elle leva les yeux, et vu la raison, une petite créature entièrement noire, a par de petit yeux jaunes, elle regarda avidement le jeune homme avant de lui sauter dessus et de s’emparer totalement de lui. Reimi totalement ébahi, regarda d’autre créatures comme celle-ci s’approcher d’eux la même leur d’envie de leur regards jaune.

* Et moi qui croyais avoir tout vu….*

Sora se plaça entre les monstres et elle, et fit apparaître dans une lumière éblouissante, une sorte d’épée en forme de clefs, elle regarda l’arme incrédule, il la posa sur son épaule.

« Reimi, je te présente les Sans-cœur. Contrairement à la pancarte de tout à l’heure, eux on vraiment tenté de dominer la ville. Prépare ton arc, il va falloir te battre. »


Elle regarda Sora foncé dans le tas de créature et se battre facilement contre les créatures, légèrement étonné elle ne se laissa pas abattre, elle avait certainement pire que de petit créatures noire, elle dégaina son arc, il se déplia mécaniquement, elle analysa rapidement la zone de combat.

*Alors….deux espèce de soldat, beaucoup de bazar noire….et c’est quoi la bas ? Oh qu’il est mignon celui –la !*

« Sora je m’occupe des petit rigolo bleu et rouge la bas ! »

Elle sauta sur le coté droit afin de tomber a pieds joins sur le dossier du banc, ou elle était assise quelque seconde plus tôt et se mit en position de tir, corde tendue, elle visa la créature bleu, la pointe de la flèche en pleine ligne de mire, elle tendit son arc et tira, la flèche vola directement sur le monstre, qui au choc de celle –ci se tourna vers Reimi. Maintenant qu’elle avait attiré son attention sur elle, cela allait être plus marrant pour elle.

« Et le rigolo rouge ! A ton tour ! Prépare-toi à pleurer ! »

A présent elle allait s'attaquer a la petite bestiole rouge ,Cette fois ci, Reimi pris une forte impulsion avant de s’élever autrement dans les airs, elle sortit une flèche plus imposante que les autres, et l’arma, elle tourbillonna lentement sur elle-même avant de décocher la flèche, avec la vitesse de la rotation, elle la hauteur, la flèche partit comme une véritable fusée sur le monstre, l’on put l’entendre se fracasser a l’impact.

Elle retomba lentement au sol, tenant son arc prêt, elle se demanda si son attaque allait suffire, mais ce qui était sur c’est qu’elle et Sora n’était pas prêt de se laisser faire, mais elle savait aussi que trouver son frère a partir de maintenant serait encore plus dur que prévu.


Récapitulatif :

-Attaque physique simple : (Nocturs Bleu)
-Flèche percante (200hp-150mp) ( Nocturus Rouge )

Force Reimi : 105
Revenir en haut Aller en bas
Game Master 1



Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 9
Age : 12
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Jeu 25 Mar 2010 - 16:42

---Resultat du tour précedent---

Groupe de sans coeur 1: tué par l'attaque physique de Sora (-145HP)
Groupe de sans coeur 2: tué par le vortex de Sora (-230HP)
Nocturus rouge: tué par la flèche perçante de Reimi (-360HP)
Rhapsodies bleue: blessé par l'attaque physique de Reimi (-105HP)


----Monstre restant----

Rhapsodies bleue:
HP:???/???
MP:???/???
FOR:???
MAG:???
IMMU/VULNE:???/???
Obj/Vol/Gils:???;???/???/???

Ombre soldat 1:
HP:???/???
MP:???/???
FOR:???
MAG:???
IMMU/VULNE:???/???
Obj/Vol/Gils:???/???/???

Ombre Soldat 2:
HP:???/???
MP:???/???
FOR:???
MAG:???
IMMU/VULNE:???/???
Obj/Vol/Gils:???/???/???


########################


A peine le groupe de sans cœur fit son apparition que le jeune détenteur de la keyblade se rua dans la bataille, attaquant avec force et précision les nombreuses bêtes noirs grouillants par dizaines sur le bitume. les insectes des ténèbres foncèrent également sur Sora et tentèrent de lui affliger des coups de pattes. La force de son cœur étant une énergie non négligeable pour ces dévoreurs noirs. le premier petit groupe fut balayé d'un geste parfait du jeune homme et laissèrent derrière eux une trainée noirâtre et légèrement translucide dans leur salut. le deuxième groupe passa a l'attaque également et devant leur vitesse d'exécution, Sora esquiva une fois de plus leurs coups hasardeux et utilisa l'une de ses techniques, le vortex. le deuxième groupe imita le premier et disparu dans un champ de ténèbres...

Pendant ce temps, Reimi sélectionna son monstre tranquillement, une fois le choix fait, elle entama un tracé jusqu'au banc d'ou elle prit une certaine altitude et décocha une première flèche sur l'une des créatures colorés en fond de zone, malgré leurs mouvement rapide, la dextérité de l'archère percuta le monstre de plein fouet qui virevolta quelques temps avant de reprendre ses esprits. Vexé de cet affront, le rhapsodies et son cousin nocturus ciblèrent tout deux un sort en direction de Reimi. Dans un élan gracieux, l'adolescente virevolta dans les airs et lança une flèche plus grosse sur la créature rouge. la flèche transperça le monstre qui se fit happer par la flèche et se retrouva cloué au sol avant de disparaitre... Malgré l'acrobatie, le simili bleu du nocturus lança son sort sur Reimi qui la toucha alors qu'elle posait les pieds au sol, l'eau cristallisée explosa au contact de la demoiselle en plusieurs fragment se volatilisant dans les airs...

Profitant de ce moment de faiblesse, les soldats ombres passèrent également a l'attaque, l'une se dirigea sur Reimi tandis que l'autre attaqua Sora. encore choqué par l'impact de glace, la bestiole n'eut aucun mal a porter plusieurs coups sur le corps de la voyageuse. Quand à son homologue, il frappa plusieurs fois dans le vide avant d'arriver enfin a toucher le manieur de la clef.

malgré la faible offensive ennemie, plusieurs éléments perturbateurs s'invitèrent a cette réuinon... Tout d'abord, ce fut un troisième protagoniste qui, taquinant Sora, descendit d'un toit pour atterrir sur le sol dur de la ville. Le deuxième, c'était l'arrivée d'une autre petite troupe d'ennemi qui a mis un temps plutôt long a venir vers les héros. Il s'agissait de deux rondouillards, lent mais gros et puissant. Les deux nouveaux monstres n'attendirent pas le lever du soleil inexistant de cette ville pour passer a l'attaque et foncèrent a deux sur Reimi...
Tout les deux se mirent a courir et a percuter violemment la jeune fille, la repoussant un peu plus loin de Sora, Puis avant même qu'elle ne retombe sur le sol, les deux grosse créature frappa d'un coup de poing circulaire l'archère. Reprenant appuie, chaque monstre était prêt pour repasser a l'attaque si nos personnages ne reprennent pas rapidement le dessus...



----Récapitulatif----

Ombre soldat 1 attaque Sora (-35HP)
Ombre soldat 2 attaque Reimi (-70HP)
Rhapsodies bleue lance glacier sur Reimi (-290HP)
Rondouillard 1 lance charge sur Reimi (Reimi perds une action au prochain tour)
Rondouillard 1 attaque Reimi (-150HP)
Rondouillard 2 lance charge sur Reimi (Reimi perds une action au prochain tour)
Rondouillard 2 attaque Reimi (-150HP)

Total=
Sora perds 70 HP
Reimi perds 660 HP et 2 actions au prochain tour
Revenir en haut Aller en bas
Sora
Paladin Juvénile
avatar

Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 1083
Age : 26
Classe : Paladin
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Héros
Humeur :
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Rang: Héros
HP:
1291/1450  (1291/1450)
MP:
910/1350  (910/1350)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Jeu 25 Mar 2010 - 21:05

Disparaissant dans un panaché de particules sombres, les Ombres Maléfiques ne purent rien faire face la Lumière Salvatrice que diffusait l’Arme Légendaire du Paladin. Longtemps ces Créature des Ténèbres avaient tenté par tous les moyens d’acquérir le Cœur permettant de manier la Keyblade. Mais protéger par la Main Eclairée du Destin, l’Elu ne fut jamais en danger. Car c’est dans la Lumière que réside la force. Cette Force, Sora ce l’est approprié au fil de ses années de combat incessant. Ainsi il est aujourd’hui à même de la contrôler et de renvoyer les Sans-cœur dans l’Oublie Originel. Bien que les affrontements aient cessés depuis ces deux dernières années, l’Angélique Bambin n’avait point stoppé la bataille. Travaillant avec acharnement, il n’avait de cesse que de s’améliorer. Prenant avec sérieux la protection des nombreux mondes composant le Kingdom Hearts, il ne pouvait désaiment pas se plongé dans le Repos Eternel du Guerrier. Auparavant il laissait sa Clé le guider, ne se servant réellement que de son instinct de survie et des capacités de son Epée pour s’en sortir. Il devait également énormément à ses deux Compagnons Donald et Dingo qui étaient toujours présent dans son dos afin de le protéger. Mais dorénavant c’était un tout nouveau Maitre de la Keyblade qui se dressait devant la Face Noire du Cœur des Humains.

Fier de ses nouvelles aptitudes, Sora pouvait enfin voir clairement sa progression. Les Bestioles qui s’étaient affiché devant lui n’avait hélas rien put faire. L’Arme de Lumière allié à ses nouveaux pouvoirs était invincible. Et bien, et bien que voilà un pâle défi pour le Combattant Lumineux. Si avant la Noirceur qu’il avait à affronter délivrer en lui une peur indéterminée, ce n’était plus le cas. Empli de Bravoure et de Sagesse, le Samaritain affronterait sans frayeur ni hésitation la Manifestation même des Ténèbres. L’Enfant qui avait sauvé les mondes avait muri et était devenu un Homme. Un Homme prêt à tout pour garder la Tranquille Sérénité du Kingdom Hearts. Les Menaces du passé ayant été balayées, l’Elu de la Keyblade ne laissera pas de nouveau les Ténèbres envahirent sa vie. Et même si par malheur cela arriverait, la Lumière enverrait une fois de plus son Champion chasser le Mal Obscur présent dans le cœur des gens.

C’est ainsi que, au milieu de la Place Centrale de la Ville de Traverse, ce combat semble une fois de plus se dérouler. Lumière contre Ténèbres, Bien contre Mal, Sans-cœur contre Maitre de la Keyblade. Tenant fermement son Arme Meurtrière, le Paladin étudiait attentivement chaque mouvement des Pantins Désarticulés présent en face de lui. Il semblait pouvoir devinait chacun de leur mouvements. Il en avait exterminé tellement qu’il n’en tenait plus le compte. Même s’il n’avait aucun grief particulier contre eux, le Jeune Guerrier savait que leur existence était contre nature. Des Etres Abject sans aucun sentiment qui ne faisait que détruire et semer la mort autour d’eux. Comment de telle chose pouvaient être épargnée ? La Lumière avait désigné Sora comme seul personne capable de les détruire définitivement. Armé de la Légendaire Epée Clé, il avait pour devoir de sillonner le Monde afin d’éradiquer cette Gluante Menace. Cette fois, son combat se ferait sans le soutien indéfectible du Magicien Bleu et de son Ami le Soldat. Mais c’est une Frêle Jeune Femme qui l’accompagnerait dans la Bataille. Avec pour seule Arme son Arc et ses Flèches, la Demoiselle Venu d’Ailleurs se devait d’être forte face à ces Ennemis sans doute inconnu. Un projectile entre les deux globes scintillant qui leur servait d’yeux suffirait certainement à les faire disparaitre. Habillait d’une tenue militaire bien étrange, Sora avait foi en sa nouvelle Amie. Il avait vu les superbes tirs effectués auparavant sur l’Infortunée Pancarte et savait que les Monstres Carnassiers n’avaient aucune chance de s’en sortir. Mais comme il a souvent été répété, prudence est mère de sureté. Ainsi même si cette Bataille semblait gagnée d’avance, l’Enfant Elu restait malgré tout sur ses gardes.

Mais alors qu’il s’apprêtait une fois de plus à s’élancer sur le front, il entendit un sifflement. Stoppé net il vit un Objet Lumineux percuter le sol. Devant ses Yeux Azur ébahies, le Météore Eclatant prit une forme plus distincte. Comment cela peut il être possible ? Pourquoi ce projectile est l’exacte réplique de l’une des Nombreuses Keyblades que le Paladin avait maniés au court de ses aventures ? Car oui, l’Arme plantée dans les pavés de la Place n’était autre qu’une Epée que Sora avait autrefois manié. Ses courbes et sa couleur ainsi que l’Aura de puissance qui se dégagée d’elle lui était familier. Et pourtant, quelque chose n’allait pas. Un petit détail que le Combattant de l’Espoir n’arrivait pas à désigner lui indiquait que ce n’était pas la Keyblade forgé par les Habiles Mog. S’approchant quelque peu pour pouvoir la toucher et affirmer ses propos, le Héros fut étonné de la voir disparaitre à nouveau dans une vrille de Lumière Blanche. Tentant de capter l’énergie de l’Epée Légendaire il put enfin trouver l’Auteur de ce Plagia. En hauteur, placé calmement sur le toit d’une bicoque, quelqu’un se tenait debout. D’où il se trouvait le Guerrier ne put voir de qui il s’agissait. Seulement au vue de la carrure plutôt petite de l’Inconnu, il ne s’agissait point de son Rival à la Chevelure Argentée.

C’est en effet vers lui que ses premiers soupçons s’étaient posés. En effet, il n’existait à l’heure actuelle que trois Maitre de la Keyblade. Le Roi étant contraint de rester dans son Château, il n’y avait plus que Riku comme dernière possibilité. Même si cela lui paraissait absurde il y avait pourtant songé ne serait ce que quelques secondes. Seulement les silhouettes ne concordé pas, le Nouveau Venu serait beaucoup plus grand s’il s’agissait de son ami d’enfance. Mais les questions trouveraient bientôt leurs réponses puis ce que l’Autre sauta dans le vide. Actions sans doute périlleuse mais Sora ne s’inquiétait nullement, il se savait apte à bondir de n’importe tout sans avoir à subir aucun dégât, celui-ci devait pouvoir en faire autant. Ainsi retombant avec Grace et Légèreté, l’Homme présentant mieux son visage. Le Paladin recula d’un pas devant le visage si familier de l’Inconnu qui n’en était plus un.

« Roxas ! »

Le Nom n’avait put lui échappé. La Surprise de voir ici le Simili avait complètement déstabilisé l’Elu. La dernière fois qu’ils avaient été l’un en face de l’autre remontait à l’Affrontement contre le Chef de l’Organisation XIII. Roxas. Il était le Simili de Sora, crée lorsque le Jeune Homme avait sacrifié son cœur pour libérer celui de sa Bien Aimée. Devenant alors un Sans-cœur, il n’avait jamais eu conscience que dans un autre monde, bien loin de là où il se trouvait, quelque chose d’autre avait été fabriqué. Le Simili était alors apparut dans la Cité du Crépuscule et avait aussitôt été enrôlé dans le Groupe des Chevalier du Néant. Treizième et Dernier Membre de cette Confrérie, il avait développé le même Talent que son Soi Originel, à savoir la maitrise de l’Arme de Lumière. Devenant alors le parfait Soldat pour cette Ordre, il fut amené à détruire nombres de Créature Noire pour remplir le Kingdom Hearts Artificiel de Xemnas. Mais alors que l’année durant laquelle les souvenirs du Paladin se reconstitué toucha à sa fin, la Coquille Vide fut contrainte de disparaitre pour permettre à son Double de vivre pleinement. Cruel Destin pour cet Être sans sentiments, il n’avait aucun droit sur son avenir et ne put garder aucun lien avec son ancienne vie. Fusionnant avec le Combattant de Lumière, il vivait dorénavant à ses côtés et pouvait en quelque sorte vivre, même si s’était à travers quelqu’un d’autre. Le voir ici indiquait à Sora que la sensation de vide qu’il avait ressentit il y a quelque temps était apparemment dû à la Résurrection de son Simili. Cela avait sans doute un rapport avec l’avènement des Cristaux et l’apparition des Nouveaux Mondes.

Même si Sora avait été l’Ennemi de toute l’Organisation XIII, il ne pouvait que se réjouir de l’apparition de son Double. En effet, habitué à sentir sa présence à ses côtés pendant les deux dernières années, il avait tissé un lien spécial avec son Simili. Ils ne s’étaient certes jamais parlés pourtant ils se comprenaient. Sora avait, par l’intermédiaire de Riku, put connaitre l’Histoire de ce Combattant du Néant et ainsi en savoir plus sur lui. Ainsi le voir libre le fit sourire. Il pourrait maintenant vivre sa propre vie et avoir ses propres souvenirs. Mais l’apparition de son Simili entrainait plusieurs autres conséquences bien moins réjouissantes. En effet, si le Treizième Membre de l’Organisation était revenu, les Douze Autres devaient surement avoir subit le même sort. Ainsi quelque part dans le Kingdom Hearts, les Autres Chevalier du Néant étaient prêt à former à nouveau front pour obtenir un cœur. Une chose que le Paladin ne pouvait laisser faire. Certes leurs idéaux étaient nobles puis ce qu’ils ne désiraient en faite qu’une seule chose : devenir complet, mais leurs Méthodes Meurtrières n’étaient en aucun cas noble, elles étaient même le contraire. Ainsi malgré la compassion qu’il éprouvé envers Roxas, l’Angélique Bambin serait peut être amené à lui barrer la route.

« Roxas. Comment as-tu… Depuis combien de temps es tu… »

Les mots lui manquaient, la situation était plus que troublante. Même après réflexion il n’arrivait pas à comprendre comment le Simili avait put reprendre forme. De plus le contexte actuel ne prêtait pas à la discussion. Les Sans-cœur entouraient encore les Guerriers et la menace, même minime existait toujours.

« Nous devrons parler une fois les Sans-cœur tués. Joins-toi à nous, deux Keyblade de plus nous permettraient d’en finir plus vite. »

La courte discussion entre le Héros et son Simili avait complètement échappé à la nouvelle amie de Sora. Sans doute emportée par l’élan guerrier du Maitre de la Keyblade, elle lui cria que les deux Sans-cœur magique lui étaient réservés. Alors qu’il la regarda sortir son étrange arme, elle encocha avec vitesse et précision une flèche. Faisant preuve d’un sang froid à toute épreuve elle relâcha la corde de son Arme et laissa son projectile filer dans la Nuit. Suivant des yeux le parcours du trait le Paladin fut ravi de voir à l’œuvre la dextérité de son Alliée. Elle fit mouche et toucha le Bleuté de plein fouet. Souriant, sa confiance grandit une fois encore quand une seconde flèche percuta le Nocturne, le désintégrant au passage. Il ne restait à présent plus que deux Soldat et un Rhapsodie étourdi.

Faisant tournoyer son arme dans sa main, il ne vit qu’à la dernière minute le sort de Glace vengeur envoyé par la Petite Bestiole. Il roula sur le sol et se retrouva nez à nez avec un soldat. Occupé à éviter les coups de griffes de ce dernier il ne put qu’entendre le son de la Glace s’écrasant contre Reimi. Il jeta un rapide coup d’œil pour vérifier qu’elle allait bien et du coup ne put esquiver un coup de griffe. Sautant pour se défaire de l’harcèlement de l’Ombre, il recula et se retrouva hors de portée des petites griffes. Mais ce repos ne fut que de courte durée. Entendant des bruits de pas sonores, il se retourna et vit deux Enorme Rondouillard arriver sur la Place. Voyant que les deux Ahuris se précipitaient vers Reimi, Sora se rua vers elle. Mais il fut stoppé par un autre Soldat tombant d’un toit. Cherchant plus pour l’instant à sauver son Amie qu’à se battre, il sauta au dessus du Nouveau venu et rejoignit l’Archère. Incapable d’agir la Pauvre était tombée au sol, en proie à ces Prédateurs au ventre rebondi. Il sortit de sa poche l’un des objets qu’il avait acheté lors de son voyage sur Ivalice et le lança sur la Jeune Femme qui fut aussitôt entourée d’un Halo de Lumière Protectrice.

« Ne t’en fais pas je te protègerais ! »

Levant son Arme en face de ses opposants il les défis de l’attaquer. Jetant un dernier regard suppliant vers Roxas, il haussa la voix pour que le Blondinet puisse l’entendre.

« Si tu voudrais bien venir t’amuser avec nous, ça me ferai plaisir. »

Il acheva sa phrase en rigolant avant de reporter son attention sur les Créatures Noires présentent devant lui.


--------------------------

Résumé des attaques : Objet Rideau de Lumière sur Reimi (Procure l’altération d’état Carapace)
Sentinelle (Ne prend qu’un ¼ des dégâts visant un Allié pour 100 MP)

Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasyinfinity.forumactif.com/fiches-des-persos-de-
Roxas
XIII. La Clef du destin
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 2161
Age : 26
Classe : Chevalier noir
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Héros
Humeur :
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Rang: Héros
HP:
1090/1300  (1090/1300)
MP:
1050/1250  (1050/1250)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Jeu 22 Avr 2010 - 23:39

Le pinceau monochrome d’un artiste confus tapisse le ciel d’un voile obscur, créant mystérieusement l’étendue océanique d’un noir profond, semblable aux reflets discordants d’un onyx éclatant. La lumière réfractant l’imperturbable néant d’absence colorée donne lieu à un vide angoissant dont la profondeur emporte quiconque y dépose les yeux dans l’infini gouffre d’un espace sans fin. La ville est alors plongée dans une sempiternelle nuit monotone, ne semblant guère se hâter pour laisser place aux rayons brulants d’une journée d’été. Pourtant, depuis tout ce temps, ni l’éclat astral d’une pleine Lune d’argent, ni la moindre illusion d’un folklore étoilé n’est venu perturber l’immensité d’ébène de la voûte céleste, offrant aux habitants de la cité un rideau de scène à jamais fermé et un concerto éternellement perturbé.

Cependant, malgré l’absence mystérieuse d’une peinture orangée, la Ville de Traverse ne souffre point de l'absence de luminosité. Artificiellement créés par la volonté des hommes, les ruelles pavées d’un rubicond briqué s’ornent majestueusement de réverbères figés à jamais, diffusant calmement leur lumière immaculée dans une scène harmonieuse d’un théâtre envoutant. Parfois les impasses angoissante de la ville hurle leur solitude et provoque sur ces lumières artificielles un affolement incertain d’une peur inexpliquée. Ainsi, la cité marchande échappe à l'habituelle solitude nocturne, tant ces lanternes bienvenues donnent l’impression incertaine et sans fin d’une journée naturelle.

La nature ayant été abandonnée, les beautés végétales d’un vert chatoyant ont été remplacées par d’interminables rangées d’immeubles, dont la ressemblance frappante finit par laisser un goût amer d’une lassitude absolu. Pourtant, les néons attractifs perchés sur les murs immaculées qui s’élance un à un gagnent en sympathie et dansent au grès des ampoules éclairées. La frise murale d’une technologie avancée dessine à nos yeux un éclat nouveau qui chasse cette idée d’ennui dans une ville pourtant bien animée. Car si elle n’est pas trésor de mère nature, la Ville de Traverse reste cependant une place touristique et marchande ne cessant d’attirer d’innombrables voyageurs pour leur vendre d’inutiles reliques de trésors chassés. Capitale de mode en perpétuelle quête d’attraction, la cité obscure se pave d’un style certes très contemporain, mais au combien accrocheur dans un espace vide de couleur. Si le ciel s’absente de sa teinte céruléenne, les dalles posées une à une sur le sol bétonné, dont la couleur se mêle parfaitement entre un rouge cramoisie et un marron banal, laisse une impression de chaleur entière sur la place d’un village inconnu. Chaque changement de quartier, parmi les nombreux qu’il dispose, donne lieu à un nouveau paysage et une modification partielle ou totale des habitudes architecturales dont notre œil s’était habitué quelques minutes plutôt.

Pourtant, malgré l’activité prononcée de Traverse, les rues se terrent bien souvent sous un silence accablant. Souvent abandonnée par une quelconque présence humaine, il y demeure inéluctablement une atmosphère angoissante et oppressante qui dresse sur les murs une peur involontaire. Rampant dans les ombres millénaires, les créatures de l’enfer libèrent par ces temps inquiets un semblant de vie et arrachent à quiconque croise leur triste chemin les lambeaux d’une vie tragique. Désolation... Fuite... Les habitants de la cité s’affolent, incapables de quitter leur natale patrie, et courent à jamais pour échapper à la mort de ces monstres sans âme qui dérobent à leur proie le moindre souffle vital. Portes scellées, fenêtres dissimulées, les résidences enchainées par la folie d’une quiétude certaine transforme la cité en fantomatique campagne des ténèbres s’aventurant dans les parages. Tel est le concerto d’un opéra sanguinaire, déposant sur la scène un voile morbide et étouffant sous les applaudissements mortuaires d’un funeste publique.

Posant enfin pied après son interminable chute, le guerrier encapuchonné retira son masque. Même si celui qu’il connaissait si bien avait déjà, et depuis bien longtemps, reconnu l’entité qui lui faisait face, il dévoila son apparence à cette jeune femme qui semblait bien épuisée par le combat qu’elle livrait. Les souvenirs ressurgissant au moment même où l’azur de ses yeux croisa celui du paladin en face. Ces années de souffrance, marquées par des questions pesantes, cette peur abandonnée de n’être que le vide d'une âme imparfaite. Tout revint, comme les clefs déverrouillant les serrures d’un passé tragique. Pourtant, même si la faute appartenait à son double naturel, l’ultime chiffre de l’Organisation ne ressentait aucune colère, aucune souffrance, comme-ci il s’était habitué à sa vie, à sa pénible et lassante existence. Il avait échappé à l’oubli, la punition des siens, mais avait en échange disparu dans un corps qui n’était pas totalement le sien. Injustice... Car tel est le destin irrévocable de ceux qui ne possèdent ni âme, ni cœur.

Accablé par cette incroyable et étrange situation, le maître de la keyblade bafouilla jusqu’à pouvoir construire une phrase précise qu’il porta à son invité, dont les mèches flavescentes rugirent sous le souffle invoqué par les flèches d'aciers, fendant en quelques instants l’atmosphère écrasante, qui fuselèrent vers les démons des ténèbres. La jeune archer, prise dans ses élans, ne prit à peine le temps de poser le regard sur la Clef du destin. Après tout, ce dernier n’en avait que faire, ce n’était pas elle vers qui ses pas l’avaient mené. Cependant, maintenant il s’avait pourquoi son corps l’avait poussé jusqu’à cette endroit reculé. Un large rictus, à la fois confiant et inquiétant, mêlant joie et sadisme, s’affirma sur les lèvres du chevalier et laissa place à ses dents immaculées, à peine Sora eusse-t-il fini ses dires. Ainsi, il porta sa réponse sur les marches du vent, dans un fracas sans intonation ni expression :

- « Ferme la bouche. »

Bien décidé à en finir au plus vite, et ne comptant que sur lui-même, le chérubin se courba légèrement. Ecartant les jambes pour y déposer tout son poids, pliant techniquement les genoux, il écarta ses bras et écarquilla chacun de ses doigts. A nouveau, un nuage de lumière étoilée prit place dans la paume de ses mains. Tels les pages d’une histoire à nouveau contée, le souffle sacré se dissipa pour laisser apparaître dans les menottes du guerrier les armes du passé. A sa gauche, la pureté avait forgé une épée aussi ravissante que mystérieuse. Chaque espace qu’elle présentait renvoyait à d’innombrables questions, tant avoir créé une lame aussi belle devait présenter une contrainte inquiétante. Pourtant rien, sous les reflets azurés et les couleurs immaculées de la keyblade, l’arme demeurait bien évidement d’un tranchant impeccable. A sa droite, le paradoxe se faisait déjà sentir. Brute, épaisse et sordide, la lame de sa seconde épée-clef était bien plus terne, forgée dans un métal impropre et instable. Les innombrables rubans qui se mêlaient furieusement sur la couche tranchante devaient sans aucun doute masquer avec honte les éraflures d’usures, retraçant pourtant les combats historiques d’un violent affrontement. Ultima et Fenrir, jumelles opposées du guerrier, n’étaient en réalité que le reflet simple du Simili. Perdu entre ombre et lumière, plaisir et mélancolie, ces sentiments impurs qui hantaient la poitrine du jeune garçon avaient fini par y installer une certaine dualité, perdu entre ce qui était bien pour lui, et mal pour ce qu’il désirait.

Mais loin de ce poser tant de questions à cet instant, il ne fallut guère attendre longtemps pour voir la silhouette s’élancer rapidement dans les airs. D’une célérité incroyable, le combattant de lumière n’eut aucune gêne à défier la gravité qui le retenait au sol, et effectua un large salto pour fuir les créatures qui lui faisaient face. En quelques secondes, il reprit les mains de la pesanteur et se faufila dans le dos d’un des énormes monstres, qui avait percuté plus tôt la frêle jeune demoiselle. Sans plus attendre, Roxas planta au sol l’épée d’acier, dont le poids devait sans doute être davantage important que sa sœur. Puis sa main insista violement sur le pommeau métallique, qui laissa la chaîne grisâtre qui lui était attachée dansait au grès des percussions symphoniques du guerrier, et sa force lui permit de s’élever dans un équilibre parfaitement maîtrisé. En un instant, le juvénile orphelin se retrouva la tête vers le bas, à peine soutenue par sa paume droite qui était ardemment plaquée sur l’épaisse boucle faisant office de manche de la keybalde. Tel un véritable acrobate, il balança, par un geste magnifiquement bien préparé, sa seconde arme dans les cieux, qui s’envola en tournoyant sur elle-même, pour rejoindre les mains d’Eole. Sans interruption, le simili dessina un arc de cercle en face de lui, alors que le dos du Rondouillard lui faisait toujours face. De ce morceau de cercle apparut une trainée de lumière, mêlant avec beauté un vert charmeur et un blanc envoutant, qui se concentra au cœur de sa menotte avant d’être renvoyée sous forme d’une petite sphère de lumière vers sa cible. Au moment même où l’impact de l’étoile percuta le dos de la créature, une violente tornade lacera le corps de la bête et la catapulta aussitôt pour rejoindre à son tour les bras du dieu des vents. Les lames d’air annoncèrent leur chorégraphie, se cherchant et se fuyant pour danser avec soin autour du monstre.

Sans plus attendre, l’enfant reprit pied sur le sol ferme, empoigna fermement son arme qu'il détacha des griffes du béton citadin, et s’élança à son tour dans les cieux après avoir faiblement prit appui sur ce qui retenait son corps. Une fois à hauteur de son opposant, il rattrapa l’épée jetée quelques secondes auparavant, et effectua un cercle complet, roulant sur lui-même, avant de plaquer fortement ses deux lames sur le corps du Sans-cœur qui, sous la force et la cruauté implacable de son adversaire, fut renvoyé au sol en s’écrasant lourdement. Le poids phénoménal de ce dernier déchira les entrailles et en explosa les pavés de pierre qui succombèrent, éclatant en morceaux et dénaturant la peinture baroque de la ville, témoin y a quelques minutes d’une nouvelle cruauté sur la place marchande. Retombant à son tour au cœur de ses adversaires, le numéro treize fit tournoyer ses armes dans ses mains, geste qu’il devait avoir prit l’habitude d’effectuer tant la célérité et la maîtrise dont il faisait part rendait l’action presque simpliste, et se courba à nouveau pour reprendre l’entière concentration de son combat. Loin était le temps où il n’avait pas pu se défouler autant, et chaque fantôme de ténèbres se mettant sur son cruel sillage serait le fruit d’un entraînement soudain, et d’un meurtre sordide.

- « Tu peux faire mieux ? »

Ces mots jaillirent instinctivement des fines et angéliques lèvres du Simili, fixant avec amusement son confrère. Cette rivalité sans réponse qui s’installait entre eux n’était pourtant signe d’aucune mégarde et d’aucun défi, mais plutôt d’un temps qu’il fallait rattraper, d’un duo qui s’était cherché sans jamais se trouver. Enfin le destin proposait à cet être sans cœur une vie peut-être un peu moins difficile, son chemin s’illuminant sous les étoiles d’une fortune inattendue.


*`¯) *`¯)
.`¯ .`¯) .*`¯)
(_.` (_. . ..`
Chant II : Funestes retrouvailles . . . . . . . . . . . . . . .(_.*`¯`*.

Sort de Magie Noire ~» Rafale {200 Hp de dégât de base} -°» Cible : Rondouillard I
Attaque Physique -°» Cible : Rondouillard I

Force Roxas ~» 205
Magie Roxas ~» 140

Hp .:° 1300
Mp .:° 1150 { 1250 - 100 }
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasyinfinity.forumactif.com/fiches-des-persos-de-
Axel
VIII. Rafale des flammes dansantes
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 106
Age : 28
Classe : Chevalier Noir
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Héros
Humeur :
Date d'inscription : 11/04/2010

Feuille de personnage
Rang: Héros
HP:
1800/1800  (1800/1800)
MP:
1200/1200  (1200/1200)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Lun 26 Avr 2010 - 4:23




Le ciel était resté le même, figé. Comme si l'éternel spectacle solaire qui se jouait devant l'homme désormais assoupi n'était qu'en fait une peinture, une fresque immortelle. Mais alors que la tête lourde de celui-ci commençait à vaciller dangereusement en avant, il rouvrit les yeux doucement, bercé par les rayons bienfaiteurs de l'astre du jour. Sa question préalablement posée n'avait ouvert aucune porte, mais sa condition de "rescapé" lui avait redonné un étrange élan, comme une volonté puissante, là, tout au fond de lui. Le numéro 8, s'étirant de tout ses membres, et bâillant tout ses poumons, se remit à fixer cette peinture, pensif. Après un instant d'évasion, et surtout bien malgré lui, de nostalgie, il se releva et décida de comment à les chercher. Peu importe où, les chercher, tous les deux, les revoir. Et surtout lui... La seule personne avec qui, il avait l'impression d'exister, réellement...

S'étirant encore une fois, et en jetant un coup d'œil hâtif à l'horizon, comme pour un au revoir prochain, le Simili remit sa capuche noire. Il fit le tour de l'énorme bâtisse, marchant sur la rambarde pour revenir à ce qui s'apparentait à une petite terrasse. De là, il tendit le bras en face de lui, ouvrant sa main. C'est alors qu'une ombre de plus en plus noire se créa sur le sol en face de ses pieds, grandissante. Elle se matérialisa finalement sous forme ovale, de la taille même du Simili. Les ténèbres allaient et venaient en son centre, comme aspirées par une force éthérée. La Rafale des flammes ardentes n'eut aucune hésitation face à cet inquiétant spectacle et marcha dans sa direction. Il disparut alors lorsqu'il s'engouffra à l'intérieur, les ténèbres s'estompèrent et le "portail" avec elle. Il n'y avait plus personne sur la terrasse.

___________________________

Le jeune homme impétueux n'avait en tête aucune stratégie particulière. Il avait décidé, tout simplement, d'inspecter monde en monde, jusqu'à retrouver alors ses "amis" disparus. Car malgré sa condition d'être renégat, de coquille dénuée de toute raison d'exister, sa vision des choses était différente. Il se souvenait à peine de son ancienne vie d'humain. A vrai dire, il préférait ne pas s'en souvenir, simplement parce qu'il ne voulait pas porter en plus de son labeur, le poids de souvenirs flous et dissipés... Seul le présent lui importait désormais.

Les ténèbres furent grandissantes autour de lui. Il se trouvait dans un de ces mondes éthérés, ces mondes qui ne peuvent êtres observés. Invisibles, ils étaient cependant essentiels à la mission qu'il s'était donné. Un monde fait d'obscurité, où la lumière ne passe pas, où la noirceur est si intense, qu'elle reste empruntée par nombreuses de ces créatures du mal. Les couloirs des ténèbres s'étendaient en face du Simili, partant, venant. Ces couloirs menant aux mondes, les reliant entre eux dans la plus totale invisibilité, mais une invisibilité dissipée si l'on appartenait à ceux qui pouvait la dompter. Mais alors qu'il choisit une destination, bien entendu au hasard, il pu remarquer que deux petites étincelles se démarquaient au niveau d'un couloir en particulier. Les deux petites lueurs lui rappela alors les yeux d'une de ces créatures qu'on lui avait jadis ordonné de tuer.

Une Ombre Sans-coeur se dirigeait vers la Ville de Traverse, voguant sur les vagues d'ébène d'un monde sans loi. Ce monde, le numéro 8 l'avait côtoyé, ne serait-ce que pour une de ces nombreuses missions barbares dans lesquelles il devait liquider le petit être qui avait désormais quitté son champ de vision. Alors qu'il hésitait, il décida sans vraiment trop savoir pourquoi, de commencer par Traverse. Marchant alors dans l'espace sombre de cette dimension inconnue, il créa un portail identique à celui qu'il créa pour quitter la Cité du Crépuscule, et s'engagea à l'intérieur.

Sortant de nulle part, un portail vint se créer sur un toit d'une maison de la place centrale de la ville. Le Simili en sorti, encapuchonné, et la faille qui donnait sur les abysses se referma derrière lui, le laissant dans ce nouvel espace jusqu'alors longtemps oublié. La nuit était encore présente, comme il le pensait. Cette nuit si infinie qui l'avait tant fasciné était restée intacte, comme pour se jouer de lui. Mais alors qu'il contemplait déjà les lieux où il était, il entendit du vacarme venant d'en-dessous de son point de vue. Des tintements de lames, des bruits de pas agités, comme un combat... Le petit Sans-coeur faisait-il déjà des siennes ?

Discrètement, le Simili inspecta ce qui raisonnait tant entre les murs de cette place. Il ne pu voir distinctement du premier coup ce qu'il se passait, malgré sa condition de ville nocturne, Traverse ne lésinait pas sur ce qui était éclairage artificiel, qui aveugla un instant le jeune homme. Cependant, la scène qui se jouait devant lui était bel et bien un combat. De suite, il reconnu immédiatement les attaquants : leur tenue, cette façon de sortir du sol ou d'une faille à tout va, cela ne pouvait être encore une fois ces créatures affamées, toujours en quête de cœurs. Leur emblème surplombait fièrement toutes leurs formes qui se tenaient devant un trio, visiblement bien armé.

L'homme eu alors une surprise à laquelle il ne s'attendait pas : un de ces individus était le Porteur de la Clé. Il le reconnu tout de suite. Sora ? Il était donc encore en vie ? De suite, les questions fusèrent dans l'esprit du membre de l'Organisation, mais, pourtant accablé de sa faim de réponses, il ne pu s'empêcher de poser les yeux sur les autres inconnus. Alors qu'il dévisageait la seconde membre de ce trio, une femme, vraisemblablement jeune, qui décochait des flèches lumineuses dans les ennemis qui tentaient de les approcher, il remarqua au dernier moment le dernier membre du trio, celui-ci venant de finir de s'occuper d'un de ces êtres ténébreux. Là, alors que les yeux du Simili remontèrent sur son visage, le numéro 8 eu un frisson lui traversant l'échine du dos. Le même manteau, cette façon de combattre, et ces deux armes... C'était lui, l'ami qu'il cherchait, qu'il avait perdu malgré lui... Le numéro final de leur Ordre damné. Roxas.

Alors qu'une boule se serra dans sa gorge, le Simili sauta immédiatement du toit sur lequel il était perché. Il atterrit au niveau du sol sans le moindre mal, comme si la gravité n'avait pas d'effet sur lui. Là, il enleva immédiatement sa capuche, laissant luire aux lueurs fluos des néons sa crinière rouge qui tomba dans sa nuque. Ses yeux verts scintillaient alors en direction du blondinet, de l'autre côté de la place.

" Roxas ! "

L'homme ne pu s'empêcher de crier avec détermination ce nom, qui l'avait tant marqué. Mais alors qu'il attendait la réponse et surtout l'attention de son ancien camarade, il commença à courir vers le trio, remarquant que les Sans-coeur, même s'ils étaient diminués, restaient tenaces, se préparant à appeler si besoin est ses deux fidèles armes embrasées.


Dernière édition par Axel le Ven 30 Avr 2010 - 0:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasyinfinity.forumactif.com/fiches-des-persos-de-
Reimi Nakano
Flèche d'argent
avatar

Féminin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2072
Age : 27
Classe : Tireuse
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Expert
Humeur :
Date d'inscription : 30/09/2006

Feuille de personnage
Rang: Expert
HP:
520/700  (520/700)
MP:
400/650  (400/650)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Lun 26 Avr 2010 - 19:00

Reimi était bien fière d'elle , son entrainement ne lui avait pas était inutile , en effet une des créatures fut morte sous son attaque , mais la deuxième ne fut point de cette avis , elle lui lança un sort qui , glaça la jambe droite de Reimi . Elle sentit , le sort refroidir sa jambe , jusqu'à la bloquer littéralement , elle essaya de bouger quelques instant mais rien a faire , elle sentait le sans circuler de moins en moins dans sa jambe , elle regarda autour d'elle pour trouver de quoi se dégager et c'est alors qu'elle remarqua Sora parler avec une personne lui ressemblant étrangement . Ils avaient a peu près la même coiffure , sauf que Sora était brun et l'autre blond , ils avaient quasiment la même taille ….

*Oulalala la la ma pauvre tête....je vient d'atterrir ici et ca se passe pas trop comme prévu ….*

Ce petit moment d'inattention fut terrible pour notre jeune archère , en effet , deux Rondouillard virent se mêler au combat , s'entendant par le pas lourds , elle les regarda d'un air étonné , mais c'était quoi ca encore ? Elle essaya de se dégager rapidement du sors glacier mais un des rondouillard l'attaqua , le coup la fit voler quelque mètres plus loin , dans un nuage de poussière , elle se releva difficilement , les jambes tremblante , cette attaque avait était plus violente que la précédente , mais elle n'abandonnerais pas aussi facilement .

" Et le gros tas....tu en as de la chance , j'ai de quoi te dégonfler vite fait bien fait "

Elle n'allait pas se laisser faire aussi facilement , elle arma son arc sur le premier Rondouillard , sa vision était trouble , et sa visée n'était plus aussi net , elle prit son temps pour visé , et la , elle entendit des pas lourd et rapide en sa direction , a peine le temps de tourner le regard qu'elle prit une nouvelle attaque du deuxième sans-cœur si imposant . Dans un cri de douleur , elle roula sur le sol sur plusieurs mètre avant de heurter le mur du maison pas si lointaine , le choc fut terrible pour la jeune Reimi . Elle sentait la douleur parcourir chaque membre de son corps , c'est comme ci une véritable armée de micro créatures lui plantait des épine dans tout le corps , affalait contre le mur , elle ouvrit un œil , le droit , afin de continuer a voir le combat....Elle vit Sora foncer sur elle et utiliser un objet sur elle , tout se suite un halo de lumière entoura Reimi , et elle se sentit protéger , mais elle était toujours affaibli....

« Ne t’en fais pas je te protègerais ! »

"Nié....Et dire que c'est mon premier jour ici....Y sont accueillant les gens ici....merci Sora ...Je ne peux plus faire grand chose dans mon état...."

Alors que Reimi se sentait sous la protection de Sora , elle porta son attention sur le combat , toujours d'un œil , le jeune homme nommée Roxas , et qui devait certainement être un proche de Sora faisait face au monstre , il était prêt et Reimi sentait que les pauvres sans-cœur allait regretter d'avoir commis leur crimes . Ils partit a l'attaque , et Reimi ne put qu'être impressionné par une tel attaque , Roxas envoya au sol un des Rondouillard dans une explosion de carrelages entourée d'une fumée poussiéreuse....

*Eh ben....Moi qui pensait qu'avec mon entrainement j'était super forte....Tout de suite j'ai l'impression que trouver mon frère ne sera pas si facile que ca ….*

Le menu problème était que les monstres étêtent encore présent et qu'elle n'était plus en état de combattre , elle ne pouvait prendre le risque de ne prendre ne serait-ce qu'une attaque , et elle ne voulait pas mourir ,du moins pas avant d'avoir retrouver son frère , elle força sur ces jambes et réussi a se lever , jambes tremblante elle s'adressa a ces deux compatriotes....

"Sora et....Roxas c'est ca ? Je tient plus ! Je vais aller me reposer un peu plus loin...."

Elle rassembla ces dernières forces et sauta le plus loin et le plus haut possible , elle tomba sur le toit du maison quelques mètre plus loin , la chute fut trop dur et elle tomba a plat ventre sur les dalle du toit , se redressant difficilement , elle s'appuya sur une cheminée et constata avec surprise qu'un nouveau venu était la , chevelure rouge aveuglante, et vêtu d' un blouson noir .

*Olala ma pauvre tête , eh ben fréro je vais en avoir des chose a te raconter.....*

Ce laissant tomber assise sur les brique de la cheminée , elle contempla de haut le combat qui allait se dérouler , espérant a tout prix que ces nouveaux compagnons triomphent de ces créatures qu'elle n'avait point réussi a affronter....
Revenir en haut Aller en bas
Game Master 1



Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 9
Age : 12
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Ven 30 Avr 2010 - 12:05

Le combat entre le bien et le mal avait commencé depuis quelques secondes et c'était déjà un véritable élan de guerre qui venait de prendre place sous la vision nocturne des astres. plusieurs acteurs de cette pièce avait déjà quitté les plancher sous les coups répétés des protagonistes et la séance dramatique voulait qu'un personnage soit aux portes de l'agonie, obligé de se replier pour le moment. Dans un élan de sympathie et d'entraide, Sora protégea la frêle jeune fille des assaut répété de la masse foudroyante de monstre ayant choisi la ville de traverse pour dépenser leur énergie. Lançant un objet protecteur sur Reimi et passant lui même sur un pas défensif, le maitre de la Keyblade attira l'attention de toute la tribu de sans cœur. il se retrouvait seul face a 5 créatures qui s'apprêtaient a frapper sur le jeune garçon. Alors que Sora s'apprêtait a encaisser de lourdes attaques, un jeune homme apparût sur l'arène de combat. lançant quelques petits sarcasmes a son partenaire, le jeune simili venait d'attirer l'attention d'un des deux rondouillard...

Dégainant sa keyblade, le bambin était prêt a passer a l'offensive et courra en direction de la créature. L'énorme masse noire, quand a elle, se prépara a en faire de même. d'un geste nonchalant de sa main droite, la créature se gifla le ventre, provoquant une vaguelette sur tout son corps dans un bruit sourd rappelant un instrument a vent. une fois ce geste totalement inutile d'accompli mais qui a pour honneur d'amuser les spectateurs (:p) elle se prepara a charger le blondinet de la même manière qu'elle avait chargé l'archère un peu plus tôt.

N'étant pas dupe, le second maitre de la keyblade lui passa au dessus, prenant appuie sur le corps mou de la créature, il l'envoya d'un puissant sort dans les airs... Ne comptant guère s'arrêter la, il s'élança a son tour et frappa la cible avec une force telle que la créature retrouva bien rapidement la route vers le sol et dans un fracas assourdissant, elle heurta le sol, provoquant une onde de choc...

Sous ce spectacle, l'armée de sans coeur repris formation. l'un des rondouillard venait de mourir ce qui effraya le reste du groupe... le mage volant d'affinité a la glace s'élança vers Roxas, tandis que le reste de la troupe encercla Sora. Le rondouillard frappa le premier d'un coup circulaire puissant, suivi des deux ombres soldats, sautant en l'air et frappant Sora au visage, lui laissant par la même occasion un chemin libre pour se dégager de cette situation... Le rhapsodies, quand a lui, lança un nouveau sort de glace en prenant pour cible le simili blond de l'organisation...

☼☼☼☼ résumé du tour des joueurs ☼☼☼☼

Reimi a l'effet Carapace pendant 3 tours
Sora a l'effet sentinelle (pour la prochaine attaque)
Roxas inflige des dégâts physiques et magiques sur le rondouillard 1 (total: 590HP)

☼☼☼☼ résumé du tour des monstres ☼☼☼☼

Rondouillard 1 est mort
Rondouillard 2 frappe Sora et lui inflige 19HP de dégâts. (Force de l'ennemi divisé par deux, puis par 4 suite au bonus de classe et a l'effet sentinelle)
soldat sans coeur 1 frappe Sora: Sora perds 35HP(70/2)
Soldat sans coeur 2 frappe Sora: Sora perds 35HP(70/2)
Rhpasodies bleue lance glacier sur Roxas, Roxas perds 210HP

Dégats totaux: Roxas (-210pv) et Sora (-89PV) (j'edite vos fiches en conséquence.)

☼☼☼☼ monstre restant: ☼☼☼☼

Rhapsodies bleue:
HP:???/???
MP:???/???
FOR:???
MAG:???
IMMU/VULNE:???/???
Obj/Vol/Gils:???;???/???/???

Ombre soldat 1:
HP:???/???
MP:???/???
FOR:???
MAG:???
IMMU/VULNE:???/???
Obj/Vol/Gils:???/???/???

Ombre Soldat 2:
HP:???/???
MP:???/???
FOR:???
MAG:???
IMMU/VULNE:???/???
Obj/Vol/Gils:???/???/???

Rondouillard 2:
HP:???/???
MP:???/???
FOR:???
MAG:???
IMMU/VULNE:???/???
Obj/Vol/Gils:???/???/???
Revenir en haut Aller en bas
Sora
Paladin Juvénile
avatar

Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 1083
Age : 26
Classe : Paladin
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Héros
Humeur :
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Rang: Héros
HP:
1291/1450  (1291/1450)
MP:
910/1350  (910/1350)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Sam 1 Mai 2010 - 12:47

La véritable nature d’un Homme se mesure lorsqu’il se bat. Même s’il peut paraitre calme aux premiers abords, sa vraie personnalité se montre quand le temps de sauver sa vie est venu. Face au danger, on ne peut cacher ses sentiments, on ne peut se cacher derrière un masque. Le Masque se craquelle et son vrai soi apparait. Pour certain cela peut être une honte, pour d’autre une sorte de plaisir. Pour Sora, il était clair que c’était une partie d’amusement. Au cours ses aventures il avait été obligé de combattre le Mal qui tentait de conquérir les Mondes. Porté par l’importance de son Arme et le rang qu’elle lui donnait, il devait abattre les Sans-cœur. Plus préoccupé par la recherche de Riku et Kairi, il n’avait pas accordé d’importance particulière à l’Extermination des Créatures Sombres. Mais pourtant maintenant, après trois longues années de calme plat, il était sur d’une chose. Il était fait pour chasser les Ténèbres. C’était pour cette raison qu’il été né, et se serait à cause de ça qu’il mourait. Se retrouvant au milieu d’une masse de Monstre, devant protéger une Jeune Femme faible. C’est dans ses conditions qu’il était véritablement vivant. Il était un Maitre de la Keyblade et pour cette raison il devait se battre.

Mais même si le combat le réjouissait beaucoup il était rassuré par l’apparition de son Double. Même si le Paladin avait affronté à lui seul un Millier de Sans-cœur, il s’était malgré tout un peu rouillé ses dernières années. Ses entrainements avec Riku l’avait maintenu en forme mais l’avait fait oublié la tension des véritables combats. Alors bon un peu d’aide ne serait pas de refus. Le Bambin Simili était quelqu’un de fort. Sora ne l’avait affronté qu’une seule fois et avait certes gagné le combat, mais ce n’avait pas été sans peine. Et malgré qu’il soit un Simili, un membre de l’Organisation XIII, Sora sentait encore le lien qui les avait unis pendant trois ans. Après avoir vaincu Xemnas, Roxas avait rejoint le corps de l’Elu, reformant alors un tout. Il était là, au fond de son cœur. Cette présence se faisait plus forte lorsque le Jeune Homme se trouvait en compagnie de Kairi. C’était un sentiment troublant mais très réconfortant. Ainsi une sorte d’amitié était apparue aux yeux de Sora. Ils ne se parlaient pas vraiment, mais par moment, le Guerrier de Lumière ressentait les émotions du Simili. Ainsi, même si de base il aurait dû être des ennemis, Sora considérait Roxas comme l’un de ses amis. Après reste à savoir si le Chevalier du Néant voyait les choses de la même façon…

Mais pas le temps de parler. Se courbant, préparant ainsi un saut, Roxas fit apparaitre une seconde Keyblade. Le Simili s’élança haut dans les airs. Des souvenirs revinrent à Sora, en principe lorsqu’il sautait de la sorte cela ne présentait rien de bon pour ses ennemis. Atterrissant avec légèreté derrière le Balourd, il lança la Clef de Lumière dans les airs. Plantant la seconde dans le sol, il se maintint en équilibre sur cette dernière. Tendant la main vers son adversaire il fit appel à une magie ancestrale. Le Monstre fut propulsé avec force au loin. Mais l’attaque du Treize ne s’arrêta pas là. Rattrapant sa seconde arme, il se rua vers le Gros Lard et lui asséna un puissant coup qui acheva définitivement le Sans-cœur un poil enrobé. Impressionnant. Lançant un petit défi à Sora, il ne faisait que le narguer. Une compétition ? Intéressant. Même si pendant trois ans il avait eu le temps de se rouillé, il avait aussi apprit d’autre technique. Ce combat devenait de plus en plus passionnant.

Occupé à tenir une position défensive pour éviter une mort certaine à Reimi, pour le moment Sora ne pouvait rien faire de plus qu’attendre. Mais il n’attendit pas bien longtemps. Vengeance ! criaient les Sans-cœur restant. Frappant son ventre bedonnant, le second Rondouillard fixé Sora. Habitué à cet ennemi, le Keybladeur savait très bien ce qu’il préparait. Petites pattes qui trottinent, le Monstre Imposant fonça vers Sora. Plaçant sa Tendre Promesse face à lui, il se prépara au choc. Choc qui fut moins percutant que prévu. Bien, il avait au moins accroit sa résistance. C’était déjà ça. Mais pendant que son Simili était aux prises avec un mage, notre Héros se faisait attaqué par deux Ombres. Il aurait put esquiver facilement les deux coups de griffes, mais étonné par le peu de dommage que lui avait infligé le Gros il n’avait pas fait attention. Reimi eu le réflexe de s’éloigner. Etant trop affaibli pour rester en première ligne, elle se plaça sur une maison en hauteur. Parfait. Maintenant que sa nouvelle amie était en lieu sur, Sora pouvait pleinement rejoindre le combat.

Plaçant sa Keyblade sur son épaule il courut vers le Rondouillard. Le dos. Leur seul point faible, si le Maitre de la Keyblade voulait détruire ce Monstre il devait se faufiler derrière le Gros Tas. Rien de plus simple car fort heureusement la Créature Sombre était assez bête. Zigzagant entre les deux Ombres qui tentaient de lui couper les jambes, Sora souriait. Vraiment il avait bien fait de s’arrêter à Traverse avant d’aller voir Donald et Dingo. Arrivé devant l’Imposant Sans-cœur, Sora fit disparaitre sa Clef. Il sauta, prit appuie avec sa main gauche sur l’épaule du Monstre. Il resta un moment en suspend, montrant ainsi à son Double que lui aussi il pouvait faire tenir en équilibre sur une main. Le Sans-cœur cherchant à attraper le Moustique qui le gênait, il tenta de lui donner une claque. Sautant juste à temps, Sora atterrit dans le dos de son Adversaire. Se dernier se mit lui-même une claque dans la tête, se qui ne manqua pas de faire rire le Paladin. Son attaque était prévue en deux coups. D’abord il s’approcha du Sans-cœur et ne lui donna qu’un petit coup qui eu pour effet de le faire monter dans le ciel. Courant vers le mur le plus proche, Sora prit appuie sur celui-ci. Semblant marcher à la verticale il fit quelque pas et vola vers son Opposant. Se dernier ne comprenait pas du tout se qu’il se passait. Juste au-dessus de lui une ombre plana. Une Ombre appelé Sora. Faisant appel à son Arme dans un panache de Lumière, Tendre Promesse apparut. Et d’un puissant coup envoya s’écraser au sol le petit Enrobé. Observant tout les ennemis depuis les airs, la prochaine attaque lui sembla évidente.

Lançant sa Clef vers le sol, cette dernière se planta dans le bitume. Faisant une pirouette il se posa dessus. Enfonçant encore plus l’Arme dans le sol. Tendant les bras de chaque coté il rassembla son pouvoir. Ses yeux brillèrent d’une Lumière Blanche. Il posa le pied par terre. Empoigna son arme et courut vers le Rondouillard. Ce dernier venait de se lever et reprenait ses esprits. Il n’en eut que guère le temps. D’un puissant coup vertical il traça une ligne devant son adversaire, suivit d’une seconde horizontale. Le tout ressemblant à une Croix de Lumière Pure. Menaçante, elle grandissait de plus en plus. Paralysant le pauvre Monstre déjà mort dans l’esprit de Sora. Mais avant que l’attaque ne finisse, le Paladin avait déjà effectué la même attaque devant chacun des Monstre. Revenant près de ses Alliés, l’Elu donna un coup dans le vide et fit disparaitre sa Clef.

« C’est fini. »

Aussitôt, toutes les Croix Blanches se mirent à exploser, touchant mortellement chaque Sans-cœur présent et mettant ainsi fin au Combat. Finalement ce ne fut pas si dur que ça. Bien décidé à parler à Roxas, il s’approcha de lui quand dans le fond du terrain une Nouvelle Silhouette Noire fit son apparition. Retirant sa capuche, le Guerrier reconnu aussitôt le Numéro Huit de l’Organisation du Néant. Axel. En voilà un qui arrive quand la fête est finie…


----------------------

Résumé des attaques : Attaque physique simple sur le Rondouillard
Utilisation de la Technique de Classe : Sainte Croix sur tout les ennemis. [Inflige 300 de dégât Sacre à tout les ennemis pour un coup de 400 MP]
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasyinfinity.forumactif.com/fiches-des-persos-de-
Game Master 1



Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 9
Age : 12
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Sam 1 Mai 2010 - 13:26

☼☼☼☼ FIN DU COMBAT ☼☼☼☼

Soldat sans coeur 1: (overkill)
Soldat sans coeur 2: (overkill)
Rondouillard 2: (overkill)
Rhapsodies bleue: (overkill)

☼☼☼☼ RÉCOMPENSE DE COMBAT ☼☼☼☼

AP:
Sora gagne 30 AP
Roxas gagne 20 AP
Reimi gagne 23 AP
Axel gagne 4AP

GILS ET OBJET(a vous partager):
Potion*6
Queue de phenix*2
Ether*2
Bout de bombo*1
blizzard*1
1400gils

~> Répartition des objets effectuée :

Reimi : 350 gils ; Potion x4 ; Bout de bombo x1 ; Blizzard x1.
Sora : 350 gils ; Potion x2 ; Queue de phenix x1 ; Ether x1.
Roxas : 350 gils ; Queue de phenix x1 ; Ether x1.
Axel : 350 gils

☼☼☼☼ TOUR DE JEU (après Game Master) ☼☼☼☼

Roxas ~» Axel ~» Reimi Nakano ~» Sora . . .
Revenir en haut Aller en bas
Roxas
XIII. La Clef du destin
avatar

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 2161
Age : 26
Classe : Chevalier noir
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Héros
Humeur :
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Rang: Héros
HP:
1090/1300  (1090/1300)
MP:
1050/1250  (1050/1250)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Lun 3 Mai 2010 - 2:21

La pluie succombait au rythme des tambours battant de l’ébène éternel du ciel nocturne. Au cœur de la cité futuriste, dans les méandres d’une solitude funeste, se tenaient encore sous la chaleur d’une aura brulante les deux entités ténébreuses d’une union étrange. Ruisselant sur l’épais cuir de jais, les perles nébuleuses jaillies des cumulus obscurs s’élançaient dans une danse connue d’eux seules, et orchestraient avec douceur les chants amers d’une histoire passée. Sous les impacts violents et étouffants des perles translucides, deux silhouettes s’étaient figées, ne désirant guère se retirer de cette cascade naturelle. L’un d’eux, sans nul doute de taille inférieure au second, semblait fixer avec mélancolie le peinture incolore qui s’étendait au ciel lointain. Tandis que son confrère, fin et élancé, s’appuyait délicatement sur les parois d’une imposante tour nichant en son sommet les aiguilles temporelles d’une horloge moderne. Aucune goutte sacrée de cette eau ombrageuse ne perçait l’imposante capuche d’une profonde ténébreuse, sous le voile qu’aucune lumière ne réussie à transpercer de sa noirceur chaotique. Si l’un marchait ici et là, entraînait par une confusion qu’eux seuls semblaient comprendre, l’autre restait les bras croisés dans sa position habituelle, comme pétrifié par le temps et inanimé d’une quelconque lueur de vie.

Les fracas incessant des glaciales larmes d’azures masquèrent les palabres que s’échangèrent les deux ombres, elles-mêmes tapirent sous le manque cruel de couleur luminescente de cette ville morbide et calme, funeste et bancale. Cependant, aux vues de ce sentiment malsain et mélancolique qui planait au dessus des numéros huit et treize de l’Organisation, il était évident que ce qui n’aurait jamais dû se produire, que les adieux qui n’auraient jamais dû être faits, allaient céder sous le poids d’un soir durant lequel même la nature ne faisait qu’un avec le cœur de ces hommes. Un cœur, justement, tel était la mission que s’étaient donnés ces hommes sans foi ni loi, être incomplet né de la peur et la solitude, portant éternellement sur leurs frêles épaules les plaies ébréchées d’un triste destin. Après l’échange à peine perceptible des deux similis, le plus petit des deux retira la capuche qui plongeait son enfantin visage sous un nuage d’ébène. De ses yeux rayonnaient encore l’espoir d’une lumière éternelle, l’éclat céruléen se croisant sous les mèches flavescentes qui dansaient aux grés des quatre des vents ne laissait pourtant transparaître qu’une peine mêlée à d’innombrables doutes. Et c’est avec ces maux qu’il prit place dans le dédale cauchemardesque d’un dôme infernal qui le porta là où les ténèbres en décideraient, loin de celui qui malgré son absence de sentiments, aurait tout de même pu sans mal le qualifier d’ami. C’est ainsi que chacune des gouttelettes argentées, tordant leur manque de couleur sous les néons artistiques des ampoules voisines, peignèrent sur la toile de ce soir inoubliables les pleures d’une souffrance pesante...


La bataille venait de prendre fin sous les derniers coups du guerrier. Malgré son jeune âge et ses traits enfantins, il subsistait dans le regard de ce meurtrier une lueur énigmatique, une envie irrationnelle de vérité. Mettant fin à tout obstacle dispersait sur sa route, de ses deux épées il déverrouillait les serrures d’un secret trop longtemps caché. Mais la connaissance a toujours un prix, celui de devoir se munir d’un incroyable courage et de défier sans scrupule quiconque s’aventurerait sur les routes ardentes de cette ultime mission. Pourtant, lorsqu’il s’agit de l’être le plus cher au monde, le jugement ne devrait même pas se faire. Perdu dans l’oubli, l’abandon et le mépris, le porteur de l’épée-clef venait d’en finir avec celui qu’il appelait ami, quelques mois auparavant. Sans l’ombre du moindre sentiment, comme à son habitude, l’être du néant venait de terrasser l’homme qui lui barrait la route. Ce guerrier flamboyant, donc les mèches enflammées d’un rouge cramoisi suivaient avec élégance son tempérament brûlant, venait d’échouer à la tâche qu’on lui avait confiée. Cependant il ne semblait pas le regretter, au contraire, cette défaite était pour lui l’unique moyen d’échapper au crime auquel on le condamnait, cet homme qui devait abattre de ses mains l’unique personne qui tenait à lui.

Il était sans doute trop tard pour revenir en arrière, le passé ne pouvant être modifié à sa guise, et la Rafale de flammes dansantes sentaient déjà la vie le quittait. C’était la seconde fois que le destin lui arrachait ce qu’il avait de plus précieux, s’acharnant péniblement sur son sort. Ensemble pour les dernières secondes d’existence, aucune larme ne pu s’échapper de leur iris aux couleurs envoutantes, mais l’atmosphère d’un poids écrasant suffisait clairement à comprendre que la douleur n’était pas que physique. Alors, sous les ténèbres qui abrégèrent les souffrances du numéro huit, il laissa dans sa plus complète solitude celui qu’il était venu chercher. Ce sentiment, qu’ils connaissaient déjà par le temps, se répétait inlassablement telle la roue tournant continuellement. Combien de fois le sort d’une vie atroce planterait davantage sa lame dans la poitrine de ces créatures étranges, mais pourtant bel et bien vivantes. Combien de fois encore revivraient-elles sans élever le moindre mot, cet abandon soudain et douloureux, que même eux pouvaient comprendre malgré l’absence de qu’il désirait le plus...


Au cœur de la Ville de Traverse, alors que régnait le chaos dans un combat acharné, le flavescent chérubin ne bougeait plus, plongé dans ses souvenirs. Cette voix qui venait de s’élever jusqu’à lui, hurlant le nom qui était le sien, avait transporté son âme dans les pages de son histoire, retraçant affolement les plus douloureux de ses chapitres. Orchestré par les violents coups de lames et les flèches se fondant avec beauté dans le décor, par la célérité incroyable dont elles étaient tirées, Roxas ne semblait pourtant pas capable de se sortir de sa bien étrange transe. Non loin de lui, celui qui formait son entier venait de mettre fin au combat. Alors que les attaques acrobatiques du numéro treize avaient eu raison d’une des créatures imposantes qui leur faisaient face quelques secondes avant, le juvénile paladin avait rusé pour venir à bout rapidement de chacun des opposants. De ses gestes rapides et contrôlés, il avait peint sur la toile de la place les lumières immaculées d’une croix salvatrice. Illuminant brusquement la cité d’une aura aveuglante, de cet éclat magique résultait désormais l’ordre et la justice. Toutes les créatures obscures avaient succombé sous la rédemption de la sainte attaque, tandis que reprenait place parmi les siens le jeune maître de l’épée divine. La maîtrise avec laquelle il avait mit fin à la menace montrait sans nul doute à quel point il avait terriblement évolué depuis ces années passées, le rendant bien plus vigoureux qu’autrefois.

Au loin, alors que les prémices d’une paix nouvelle rendaient la place théâtrale déjà bien plus calme, la fillette qui faisait équipe avec Sora s’était réfugiée parmi les hauteurs des toits voisins. Sans doute pour échapper à une mort certaine, elle tenait à peine sur ses frêles jambes mais trouver encore les forces et l’espoir de ne pas succomber aux ténèbres avides de ce qui battait avec passion au cœur de sa poitrine. Elle se dissimula parmi les décombres, se faufila de cieux en cieux, et finit par s’écrouler lourdement sur la toiture de l’une des nombreuses boutiques qui surplombaient avec élégance la ville marchande. Il lui fallait rapidement des soins, panser ses blessures et cicatriser ses plaies. De tous, c’est elle qui avait le plus souffert, comparé aux assauts de faibles profondeurs qu’avait reçu dans la mêlé la Clef du destin, à son retour des mains d’Eole en chutant avec la victime de ses coups. Cette créature ancestrale faisant appel à une magie démoniaque, de son souffle glacial mettant fin à toute chaleur corporelle, avait usé de ses arcanes pour emprisonner dans la glace éternelle l’orphelin chérubin. Mais l’impact du sort sur le maître de la lumière n’avait été que de faibles conséquences, tandis que s’ébréchait déjà sous la force de celui-ci les éclats azurés du givre grondant.

Ainsi, une fois sorti de sa prison de cristal, le numéro treize s’était élancé pour rejoindre à son tour les hauteurs de la ville. Alors que son double s’acharnait encore dans des acrobaties spectaculaires, pourfendant ses victimes de son épée aux pouvoirs incroyables, Roxas quant à lui n’eut aucun mal à rompre l’attraction de la gravité, et semblait marcher à contre sens vers les sommets des maisons voisines. Ses pas, d’une célérité titanesque, gravirent sans peine les élancées colorées des habitations, et c’est d’une pirouette maîtrisée qu’il avait pu enfin poser pied sur les tuiles rougeâtres des chaumières. Sa course ne prit cependant pas fin, et c’est en effectuant de larges sauts, rendant sa démarche aérienne et fluide, qu’il rejoignit sa camarade de fortune. Sa main droite, alors dépossédée de l’imposant armement qu’elle portait précédemment, était alimentée d’une lumière blanchâtre aux pouvoirs incroyables. S’accroupissant rapidement pour se mettre à hauteur de celle qui ne respirait à peine plus, son autre menotte vint se joindre à la même aura que sa jumelle, et ensembles elles illuminèrent le périmètre d’une fontaine salvatrice d’une magie divine. Autour de la jeune archère, une végétation provisoire se mêla aux devantures baroques de la ville, les fleurs à peine bourgeonnantes donnèrent immédiatement naissance à de splendides pétales aux couleurs riches et variées. Lorsque chacun des filets de lumière eut terminé de soigner les blessures de celle dont Roxas ne connaît toujours pas le nom, le paysage de Gaïa se dissipa, les couleurs chatoyantes des pinceaux sacrées s’estompèrent pour rendre à son décor ses couleurs naturelles. Désormais guérie de ses maux et prête à reprendre les récits de son histoire, le numéro treize put retourner aux côtés de son confrère mettant fin à la bataille qui faisait rage.

- « Tu devrais te sentir mieux bientôt, mais reste prudente pour le moment. »

Ces mots réconfortant mais pourtant terriblement froids et sans âme, élevés des lèvres du simili dans un dernier soutien auprès de celle qui était sans doute trop faible pour survivre en milieu hostile, furent les seuls qu’il lui adressa avant de chuter à nouveau des hauteurs de Traverse, répétant le même plongeon soudain, pour poser pieds sur les pavés rubiconds de la ville. Les dégâts causées par son assaut précédent avaient transformé la mosaïque de pavés en amas de décombres cramoisis, explosés sous les morceaux dû au poids conséquent du monstre informe envoyé du néant. Mais alors qu’il s’apprêtait à rejoindre l’humain qui était le sien, cette voix s’était portée jusqu’à lui...

Sa torpeur ayant touché à sa fin, le chérubin reprit connaissance. Le temps était venu de se retourner et d’affronter la réalité. Dans sa poitrine, les pincements d’une étrange douleur lui rappelaient l’atrocité de ses actes quelques années avant. La honte mêlée à la peur de se faire juger le hantait plus que tout. Autour de lui, plus rien n’existait et n’avait d’importance à ses yeux, comme figé par le temps et oublié des mémoires. Sa seule préoccupation étant l’homme qui se tenait derrière lui, si bien sûr la voix qui s’était engouffrée jusqu’à lui n’était pas les démons hurlants des chimères du passé. Prenant au cœur de ses mains les bribes d’un courage qui gravitait péniblement autour de lui, le dernier membre de la confrérie se mut timidement, et lorsque sa vue bascula pour croiser celle de l’homme qu’il avait reconnu sans mal, tout reprit. Les aiguilles du temps basculèrent à nouveau, le cycle naturel de la vie reprit son cours. N’osant à peine bouger, cachant difficilement ses mains tremblantes, le chevalier noir était perdu entre joie et peur, les deux unies le rendant incapable de gérer la situation. Sa voix enfantine bégaya cependant ces quelques palabres, alors que s’écarquillaient encore un peu plus les prunelles de ces iris céruléennes.

- « Axel ... Tu es vivant ! Je ... »

Ses pas le menèrent timidement vers le long chemin qui les séparait. Dans un premier temps, il marcha hasardement vers celui qui lui faisait face, mais peu à peu, le rythme s’accéléra. Aux pulsions affolées de son sang vers ses muscles, ses jambes intensifièrent leur course pour rejoindre le numéro huit, encore aux aguets du belliqueux concerto qui se déroulait devant ses yeux, tel le spectacle d’une funambule comédie. Une fois à quelques centimètres du baladin, et surtout unique ami, le flavescent bambin se retrouva aux portes d’une angoisse grandissante. Une larme aurait pu perler de cette beauté océanique, mais il en était incapable tant sa situation d’être sans cœur l’empêchait de ressentir ce genre de sensation. Il aurait voulu le prendre dans ses bras, mais serait-ce adéquat pour ces numéros d’une organisation maudite. Ne sachant guère que faire, il espérait que la rafale infernale ne calcine de sa chaleur perpétuelle les doutes qui subsistaient encore dans cette coquille un peu plus humaine que les autres chiffres. Le laissant prendre les devants dans cette situation périlleuse, regrettant encore les actes douloureux des heures funestes autrefois dramatique, l’angélique enfant plongea dans une veine rédemption au près de celui qui le comprenait mieux qu’un autre. Ainsi, le fallacieux atrabilaire fixa ses yeux aux couleurs merveilleuses avant de baisser timidement son triste visage, perdue dans ses pensés acerbes.


*`¯) *`¯)
.`¯ .`¯) .*`¯)
(_.` (_. . ..`
Chant III : Souvenirs délétères . . . . . . . . . . . . . . .(_.*`¯`*.

Sort de Magie Blanche ~» Soin + {200 Hp de récupération} -°» Cible : Reimi Nakano
Total du regain -°» 200 {Sort} + 140 {Magie du lanceur} + 140 {Magie du lanceur} -°» 480

Force Roxas ~» 205
Magie Roxas ~» 140

Hp .:° 1090 { 1300 - 210 {Glacier ~Rhapsodie Bleue~} }
Mp .:° 1050 { 1250 - 100 {Rafale} -100 {Soin +} }
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasyinfinity.forumactif.com/fiches-des-persos-de-
Axel
VIII. Rafale des flammes dansantes
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 106
Age : 28
Classe : Chevalier Noir
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Héros
Humeur :
Date d'inscription : 11/04/2010

Feuille de personnage
Rang: Héros
HP:
1800/1800  (1800/1800)
MP:
1200/1200  (1200/1200)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Lun 3 Mai 2010 - 19:00

L’homme, taciturne, se tenait adossé à une bâtisse tout ce qu’il y avait d’imposante, comme la plupart des buildings de la sombre ville, plongée dans une nuit infernale, témoin de l’obscure pièce qui se jouait alors ici pour treize êtres renégats. Treize êtres laissés pour compte dans ce monde qui n’avait jamais voulu d’eux. Le poids d’une telle existence obsolète pesait sur les épaules de chacun, peut-être à certains plus qu’à d’autres. Le numéro huit connaissait bien cette impression. Ce ressenti désormais nostalgique qui lui faisait comprendre qu’il n’était en fait qu’une ombre voguant sur un fleuve qu’il ne connaissait pas, cherchant inlassablement un but à son existence faussée. Il pu trouver une échappatoire dans cette organisation, une escapade à ce cauchemar incessant.

Son but était désormais clair, il devait éliminer ces créatures avides de cœurs, ces monstres naïfs, mus par l’instinct, pour récolter assez ce qu’il leur manquait tant pour créer un royaume capable de leur redonner une seconde chance d’exister enfin, leur faire quitter ce rêve éphémère dans lequel ils étaient emprisonnés depuis leur naissance imprévue. Mais tout ça, c’était avant de rencontrer ce garçon… Et là, sous la pluie incessante d’une ville fantôme, Axel vit s’en aller les poings serrés celui qu’il avait appris à côtoyer, à connaître comme un ami, encore une fois… Mais alors qu’ils échangèrent quelques mots, des mots d’êtres vides mais pourtant pleins de vie, et que le chérubin s’en allait pour de bon, l’homme ardent se souviendrait toujours des mots qu’il sortit, cette nuit…

« Si tu me manqueras !... A moi… »

___________________________________________

Le numéro huit continuait de courir en direction du petit groupe, ce picotement, si vite oublié, se faisant de plus en plus fort. Mais alors qu’il remarqua que la fille qui était avec eux s’en alla sur les toits, touchés par plusieurs assauts des plus gros du groupe de Sans-cœur, il vit son ami qu’il avait tant cherché à retrouver partir avec elle, sûrement pour lui prodiguer des soins, vule mal qu’elle mit à monter là-haut. Arrivé hors de son regard, l’homme à la crinière ardente ne voyait plus que devant lui les Sans-cœur qui continuaient à se battre avec le Porteur de la Clé, qui venait d’une pirouette majestueuse de sonner un des Rondouillards benêt qui servait d’encaisse-tout aux soldats de l’ombre. Mais alors qu’il se préparait déjà à prêter main forte comme il l’avait fait anciennement à cet être d’origine, le Porteur de la Clé pris une position pour le moins étrange. Mais à peine le numéro huit eu le temps de comprendre ce qu’il comptait faire, qu’une imposante croix blanche se dessinait sous le Paladin, enveloppant de sa lumière les créatures du mal.

D’une roulade sur le côté, Axel se mit à l’abri de ce qui allait sûrement être la fin des ténèbres incarnées. Il vit juste : alors qu’elles ne bougeaient plus, comme paralysées, un éclat aveuglant sortit des différentes croix qui s’étaient dessinées ici et là au niveau du sol, et une formidable explosion de lumière eu lieu, déchirant l’essence des monstres qui se tenaient alors devant lui, et les faisant disparaître. L’imposant spectacle de lumière terminé, le Simili se releva, soulagé de ne pas avoir été la cible de cette attaque assez dévastatrice. Comme il le pensait, il n’était pas l’être complet de son cher ami pour rien… Mais alors qu’il admirait encore un peu le travail du Porteur de la Clé, il vit le numéro treize descendre des toits et atterrir presque devant lui, à quelques mètres seulement…

« Roxas ! »

Il vit alors le chérubin tressaillir. Il resta un instant sans se retourner, comme pour appréhender ce qu’il venait d’entendre, où peut-être croyait-il que sa voix n’était qu’une chimère ? Commençant à sortir de son renfoncement et marchant vers son acolyte, le Simili restait confiant. Il vit alors depuis si longtemps le visage du numéro treize le regarder, de ses yeux céruléens, ses mains tremblaient, il bougeait avec hésitation la bouche, mais c’était bien lui !

« Axel … Tu es vivant ! Je … »

La Rafale pu ressentir une incroyable déferlante de sentiments dans ces mots, malgré sa condition, malgré tout ce qu’on pouvait dire sur eux, il devinait presque la situation de son ami. Continuant à marcher vers lui, il vit celui-ci commencer à faire de même, jusqu’à courir pour le rejoindre plus rapidement. Là, dans la cité jusque là sonnée par les méandres d’une bataille, se tenait deux êtres renégats, face à face, deux Similis membres de la même confrérie, qui s’étaient perdus à cause des buts de cette même organisation, mais qui venait de renouer ce lien invisible que l’on ressent malgré tout, même lorsqu’on appartient à leur caste faussée. Les deux amis s’étaient retrouvés.

De ses yeux émeraudes, Axel fixait son ami, les poings serrés, qui fixait lui le sol. Les moments qu’ils avaient passés ensembles étaient révolus, certes, mais ils en gardaient tous les deux le souvenir perpétuel, des bons, comme des mauvais. Et avant même ces retrouvailles, les mauvais souvenirs étaient devenus monnaie courante, mais le numéro huit n’en avait que faire. Le passé, il n’avait jamais vraiment aimé ça, après tout… Le silence qui pesait autour d’eux témoignait de ces moments incertains qu’ils vécurent peu avant leur séparation. Pour porter une estocade fatale à cette nostalgie désagréable, pour chasser ces démons teigneux qui ne cessaient d’alourdir le poids qui pesait déjà sur leur épaule, l’homme ardent pris la parole pour son acolyte, qui continuait de fixer le sol, comme empli de regrets et de souvenirs perdus. Il lui tapota l’épaule droite d’une main ferme, et croisa les bras, un sourire aux lèvres.

« Je vois que tu as pas perdu la main… Et en plus tu ne m’invites même pas pour les festivités ? Tu me devras une glace ! »

Son ton était taquin, mais il eu le don de briser enfin ce silence, chimère des mauvais souvenirs récents qui les habitaient. Ils étaient réunis, et pour le numéro huit, c’est cela qui importait. Il savourait dors et déjà la moindre parcelle de temps qui s’écoulait autour d’eux, début d’une nouvelle chance qui avait été offerte à leur amitié qu’on croirait frivole à leur condition, mais qu’on pouvait ressentir dès qu’on les voyait tous les deux. Envahi cependant d’un ressenti poignant, le Simili pris un visage plus grave. Il baissa la tête, se la frotta et regarda sur le côté, comme gêné lui aussi par des retrouvailles plus qu’inattendues.

« Roxas… »

Il posa ses deux mains alors sur les épaules du chérubin qui restait de marbre. Mais les mots qu’il voulait sortir, depuis tant de temps, il pouvait enfin, les lui dire. Dans un souffle teinté de regrets amers, mais pourtant avec une once d’espoir, comme pour gratifier ce que leur réservait l’avenir, le numéro huit délaissa de ses épaules ce manque qui l’avait suivi depuis cette nuit inoubliable.

« Tu m’as manqué, je te l’avait dit… »

Tapotant alors encore une fois l’épaule droite de son partenaire, il se redressa, un sourire sincère marquant son visage et attendit la suite des évènements, voyant que le Porteur de la Clé au loin l’avait vu depuis un moment. Mais Axel ressentait à nouveau ce qu’il ressentait lors de ces soirées à la Cité du Crépuscule… Il se sentait… vivant.


Dernière édition par Axel le Dim 9 Mai 2010 - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasyinfinity.forumactif.com/fiches-des-persos-de-
Reimi Nakano
Flèche d'argent
avatar

Féminin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2072
Age : 27
Classe : Tireuse
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Expert
Humeur :
Date d'inscription : 30/09/2006

Feuille de personnage
Rang: Expert
HP:
520/700  (520/700)
MP:
400/650  (400/650)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Dim 9 Mai 2010 - 17:39

La nuit obscure régnait toujours sur la petite ville de Traverse , de même que le combat se déroulant quelques mètres plus bas de Reimi , allongé sur le sol d'un toit lointains , elle put entendre les son de la bataille . Respirant faiblement , elle se maudit intérieurement , elle qui voulait sauver son frère n'était même pas capable se combattre des créatures qui paraissait si faible pour ces nouveau compagnons , chaque respiration haletante provoquait une douleur physique , mais surtout morale pour la jeune archère , elle qui encore quelque minute auparavant se croyait capable de surmonter le pire , était a présent étalé sur le sol , souffrant sur son propre sort...Regardant les étoiles , tel de petite lumière l'appelant , pouvant la libérer de sa souffrance , en parlant de lumière ….Une forte lumière blanchâtre éblouit les yeux de Reimi , ahuri , elle se redressa sur ces genoux , tremblant de tout part , elle aperçu a la lumière plusieurs blessure qui laissait échappé un filet de liquide rougeâtre , a cette vue , une rage monta en elle , elle se mit fièrement debout et analysa l'origine de cette fameuse lumière , Ce qu'elle aperçu fit apparaître en elle et sentiment de fierté mêlé a celui de haine , ou de honte , elle ne savait pas . Sora dans une maitrise parfaite de son arme et de son talent était en train de mettre une véritable raclée a leurs ennemies , dans un finish éblouissants , elle vu les monstres noires , moururent sous les coup du si jeune et si pourtant si fort Sora . Souriant bêtement elle se relaissa tomber a même le sol , a présent elle n'avait même plus la force de tenir debout .

*Fréro....que dirais tu en me voyant ? Moi qui te disais toujours que j'étaie suffisamment forte pour que tu arrête de me protéger.... *

Elle sentit ces yeux se fermer faiblement , elle sentit son corps fondre dans la pierre dur et froide du toit , puis comme c'était venu , elle ne sentit plus rien ….Elle était allongé dans l'herbe , une douce odeur de fleurs frottaient ces narines , elle profitait du soleil , jusqu'à que le soleil ne soit plus , remplacé par le visage de son frère , aussitôt comme a leur habitude , le combat prenait part , et comme d'habitude elle perdait ...et son frère riait.....


*Mais cette fois ci....*

"Non ! Je....Je...."

Elle s'interrompit , elle avait a nouveau ouverts les yeux , elle retrouva a nouveau les pierres dur et froide de se toit qui lui servait a présent de refuge ….Mais a présent elle n'était plus seul , elle vit un regard au dessus d'elle , une auréole blanchâtre de diffusa tout autour d'elle , et elle senti aussitôt une chaleur grandissante emplir son corps , quelques instant après de magnifique bourgeons apparurent , suivi de magnifique fleur , si magnifique qu'elle ne remarqua pas tout de suite , tellement ébahi , par les plantes , qu'elle ne vu pas ces blessures guérirent petit a petit , les plaies se refermèrent et la douleur s'atténua , a présent elle put voir distinctement le visage de celui qui l'avait apaisé de ces souffrance . Les cheveux d'un blonds épais ayant une forte ressemblance au bruns de Sora , c'était apparemment un de ces compagnons .

« Tu devrais te sentir mieux bientôt, mais reste prudente pour le moment. »


Elle se releva rapidement , sautant sur elle même , regardant Roxas avec un immense sourire , elle fit une courbette polie devant Roxas avant de s'adresser a lui .

"Roxas …, Merci ! Je pense que ca va aller maintenant , Oui je vais rester ici , de ce point la j'aurais plus de chance de les tenir a distance , n'empêche....C'est du costo chez vous !"

Son compagnons retourna au sol , apparemment , il connaissait un des autres membres de cette petite tribu , de son point de vu , elle ne pouvait voir que sa chevelure rouge flambante et son manteau noire , de son coté elle , fouilla ces poches , et trouva ce qu'elle cherchait , une petite fiole contenant un liquide bleu , ouvrant la fiole dans un petit " pop" , elle porta celle-ci a ces lèvres , et laissa couler le contenu dans sa gorge , la buvant par petite coulé , une fois ce liquide absorbé , elle sentit , a nouveau les forces qu'elle se connaissait

*Niahaha ! Qu'ils viennent maintenant ! Je suis prête pour le 2eme Round , On va voir si ces imbéciles de toutou noirs baveux vont jouer les fières ! D'où je suis il ne pourront jamais arrêter les flèche de Reimi *

Elle sauta sur le la pointe du toit , a pieds joint , sur le plat du toit , elle était prête a affronter une nouvelle menace , en espérant bien sur , qu'il n'y en aurait pas , mais elle avait appris a tout le temps être sur ces gardes , et sa confiance lui avait déjà bien assez couté cher sur se premier combat , elle regarda Sora , au sol , il restait la regardant les 2 autres , elle devait au moins lui dire qu'elle allait bien . Tout en faisant en grand signe de la main , elle l'appela du haut de son perchoir .

" Youhou ! Sora ! Je vais mieux ! Qu'ils viennent je suis prête pour le 2eme Round , puis il faut que je me venge ! "

Revenir en haut Aller en bas
Sora
Paladin Juvénile
avatar

Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 1083
Age : 26
Classe : Paladin
Monde : Kingdom Hearts
Grade : Héros
Humeur :
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Rang: Héros
HP:
1291/1450  (1291/1450)
MP:
910/1350  (910/1350)

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Mar 11 Mai 2010 - 17:52

Petit à petit la Lumière du Paladin dévorait l’Ombre Malsaine. Des millions de petites particules immaculées se regroupait autour des amas noir et les consumait, emmenant dans un autre monde le Mal qu’ils représentaient. Mais… Plus la Lumière est présente, plus son opposé se fait grand. Alors comment deux Elément qui semblent ne pouvoir vivre l’un sans l’autre peuvent se détruire mutuellement ? L’Equilibre du monde est sans aucun doute quelque chose de compliqué. Le Mal existait pour expliquer ce qu’était le Bien et inversement. Ces notions si entrelacée dans leurs Destin était amenées à se livrer un Combat Incessant. Et chacun choisirent un Champion. Représentant leurs Pouvoir, représentant leurs manières de pensée. Etant deux concept, ils ne pouvaient physiquement se battre, ainsi les Humains qui peuplaient la Terre fut prit dans le Tourbillon de leur Haine et durent se faire face, chacun dans un Camp différent. Lutte Eternel qui à commencé dans un passé lointain et qui continuera dans le futur jusqu'à ce qu’un gagnant soit décidé ? Mais cela arrivera-t-il un jour ? Si un combat dure depuis la nuit des temps, peut-on réellement croire qu’un jour il se finira ? Cette Bataille serait alors vaine, pourquoi continuer à ce faire du mal ainsi ? Tout simplement car il y a des Combats qui doivent être menés pour véritablement vivre. Sans ce Duel entre le Bien et le Mal beaucoup de personnes se retrouveraient sans aucun but. Ainsi ce Combat, bien que porteur de Mort, célèbre la vie et la Bataille qu’il faut effectuer pour en profiter pleinement.

Sora, le Maitre de la Keyblade, était l’un des représentants de cette Lumière. Choisit pour son cœur pur et innocent, le Jeune Homme avait acquis l’une des Armes les plus puissante des mains de la Lumière. La Keyblade. Epée au Pouvoir Incommensurable qui pouvait protéger tout un monde ou alors le plonger dans les Ténèbres. Ouvrir la Serrure des Mondes et permettre aux Force Obscure de s’y glisser, voilà la quête de ce qui détenait la Keyblade et qui furent corrompu. Mais ceux qui se battait pour le Bien effectuait la Tâche inverse. Fermant chaque Porte d’un jet de Lumière, ils étaient les garants d’une Paix Nouvelle. Jadis une académie avait été créée pour former ces Jeunes Sauveurs. Malheureusement influencé par les Ténèbres, certain ne purent assumer leur Devoirs et furent consumé par le Mal, devenant les Ennemis de la Lumière. Fort heureusement le Candide Enfant n’avait pas succombé au Mal et continuerai à combattre. Pour la Tranquillité des Mondes mais aussi pour éviter à toutes personnes de subir des pertes inestimables. Gardien de la Paix, il devait si cela été nécessaire, sacrifié sa quiétude pour repartir sur les Routes de la Bataille. Mais comme si cette Paix qu’il avait instaurée avec ses amis ne semblait guère réelle, Sora se préparait pour reprendre ce combat Interminable. Jour après jour il avait développé ses talents. Toujours plus vite, toujours plus fort, toujours plus haut ! Ainsi il avait réussi à apprivoiser son Eclat Intérieure. Comme il l’avait déjà fait auparavant avec la Keyblade, le Jeune Homme apprit à ressentir toute la Force de cette Arme. Il avait appris à la guider, non à la contrôler mais à la guider pour qu’elle fasse ce qu’il désire. Cela avait été compliqué, mais maintenant de Fabuleux Pouvoir Lumineux abritait Sora et il pouvait en faire usage n’importe quand, comme le prouvait sa Dernière Attaque. Tant que la Lumière est là, l’Ombre l’est aussi. Et plus il y a de Lumière, plus l’Ombre grandit. Ainsi la Paix d’aujourd’hui n’était rien d’autre que le calme avant la tempête. Et la présence d’autant de Sans-cœur dans Traverse était un signe flagrant du retour de l’Energie Noire. En tant que Gardien de la Paix, notre Héros se devait de reprendre les Armes et d’annihiler une fois de plus le Mal.

Mais ce combat n’avait était qu’une prémices à ce qu’il devrait sans doute affronter plus tard. Tant mieux ! Un peu d’action ne ferait pas de mal. Le fait que de simple Sans-cœur comme ceux qu’ils avaient affronté n’avait pas succombé dès le premier coup de Clé démontrait à Sora que malgré son entrainement il était un peu rouillé. Regardant la Place du combat, le Paladin fut horrifié. Partout des impacts dus au sort, des trous dans le sol et des murs brisés. C’était du beau travail pour sur… Il n’aimerait pas être à la place des agents d’entretient qui aurait à nettoyer tout ça demain matin Se frayant un chemin sur le Champ de Bataille il inspecta chaque recoin pour vérifier si aucun autre Sans-cœur ne se cachait. Ces sales bestioles avaient justement tendance à se faufilait dans les recoins et attaquer par surprise. Rien. Un bon point, toute l’équipe pourrait ainsi profiter d’un petit repos bien mérité. S’asseyant sur un mur en ruine il expira lentement. Observant les reflets de lueur pale qu’expédiaient les lampadaires, il était étonné qu’aucunes fenêtres ne s’étaient encore ouvertes. Révélant ainsi un habitant un peu curieux regardant ce qu’il se tramait sur la place principale de la Ville de Traverse. Après tout ils n’avaient pas été des plus silencieux. Réprimant un sourire son regard se posa sur les retrouvailles des deux membres de l’Organisation XIII. Sora avait été présent lors de la mort de la Rafale Dansante. Jusqu'à son dernier souffle, le Simili désirer revoir Roxas. Cela faisait donc trois longue année que les deux Chevalier ne s’était pas retrouvé ensemble. Bien que sans réelle conscience du temps pendant leurs Stase ils avaient dus ressentir cette absence. L’homme à la Chevelure de feu et le Blondinet devait donc être heureux de se retrouver. Enfin aussi heureux qu’ils pouvaient l’être.

Le Guerrier avait du mal à imaginer ce que ressentaient les Similis. Enfin justement il ne pouvait rien ressentir et cela était assez perturbant. L’amitié, l’amour ou encore l’espoir. Comment pouvait-on vraiment vivre lorsque toutes les émotions nous étaient inconnues ? Et pourtant il était flagrant qu’entre ces deux là il y avait quelque chose. L’amitié était assez présente dans la vie de Sora pour qu’il puisse reconnaitre deux amis quand il les voit. Et eux, même s’ils n’étaient que des Coquilles Vide, étaient amis. Sans ne pouvaient-ils pas mettre un mot sur l’émotion qui les relié mais pourtant les faits étaient là. Axel l’avait dit, c’est en présence de Roxas qu’il avait l’impression d’avoir un cœur et de vraiment vivre. La Vie était quelque chose de vraiment complexe… Souriant, les Retrouvailles des Guerriers Néantique rappela au Paladin qu’il était bien loin de chez lui où les deux personnes qui comptait le plus pour lui se trouvaient. L’Amitié était sans doute le ciment qui relié les Ames Humaine entre elle. Bien que parole souvent considérait comme naïf par certain, le Paladin affirmer clairement que c’était dans ses amis qu’il puisait sa force. Tous présents autour de lui, il utilisait le Lien qui les unissait pour ne pas fléchir et continuer d’avancer. Qu’il soit dans la même pièce que lui ou dans un monde différent, ses Amis sont toujours présents là, dans son cœur, et ils occupent constamment ses pensées C’est cette fidélité et cette croyance en l’Amitié qui à rendu Sora si fort et si déterminé. Sans ça il aurait très bien pu vivre à Traverse sans jamais chercher à retrouver Riku et Kairi. Mais non, pour pouvoir être heureux il devait les retrouver. Ainsi il devint plus fort au rythme de ses voyages et trouva une Source d’Energie où il pourrait toujours puiser.

Bien que peiné car loin d’eux actuellement, il était malgré tout heureux de savoir que Riku et Kairi étaient ensemble. Même si lui n’était pas là, il savait qu’ils se retrouveraient un jour. Les lignes que Kairi lui avait adressées lui revinrent à l’esprit :

Nous ne vivons pas dans le même monde
Mais nous sommes sous le même ciel
Un seul ciel
une seul destinée


Même si Sora n’avait quitté l’Ile du Destin que depuis quelques jours, son instinct avait pris l’habitude de ressentir quand une nouvelle aventure commençait. Et il était clair qu’aujourd’hui c’était le cas. Une promesse effectuée à une inconnue qui avait perdu son frère et le retour de l’Organisation. Le Temps reprenait son cours. C’était comme si les Trois Dernière Année n’avaient été qu’une immense digression et que le Vrai Récit continuait à partir de maintenant. Sentiment étrange qui ne lui disait rien qui vaille Sora réfléchissait à ce qu’il allait faire. La résurrection de son Simili aurait pu passer pour un Incident isolé, mais si Axel était aussi présent l’affaire était claire. Les Simili allaient revenir. Et cela n’était pas une bonne chose. Même si Axel et Roxas étaient sans doute les seuls Similis que l’on pourrait qualifier de « gentil », le cas des Autres était différent. Ce rappelant chaque combat contre les Membre de l’Organisation, il était clair que le Paladin ne pouvait laisser l’Ordre se reformer et recommencer ses activités. Il devait prévenir le Roi ainsi que Riku. Tout les Maitres de la Keyblade devaient être informés du retour des Séides du Néant. Mais comment faire ? Dire à Reimi qu’il ne pouvait l’aider pour l’instant ne serait pas correcte. La détresse du visage de la Jeune Fille était réelle et Sora ne pouvait fermer les yeux.

Contemplant la Place, il vit de la Lumière dans l’une des Boutiques avoisinant. Mais bien sur ! Sautant du muret il entra dans la boutique. Personne… Plutôt étrange, d’habitude il y avait toujours l’un des Neveux de Donald pour tenir la Boutique. S’approchant du comptoir il put voir le petit mot. « De retour dans deux heures ». Bon… Plutôt confiant les canetons, laisser leur boutique ouverte avec toute la marchandise, pas vraiment malin les enfants. N’ayant pas vraiment d’autre solution, Sora prit le bout de papier et écrivit au dos le message que les Petits Canards (coin coin =P) devraient faire passer au Roi. Voilà une bonne chose de faite, ainsi il aurait la conscience tranquille et pourrait aider Reimi à trouver son Frère. Le Jeune Homme se dirigea vers la sortir quand il s’arrêta. Il avait dépensé pas mal d’énergie dans sa dernière attaque et un petit remontant ne lui ferait pas de mal. Se retournant il observa les Etalages. Après quelques secondes il trouva la Potion désiré. Un peu d’Ether pour retrouver de la Force Magique. Attrapant la fiole, il la vida d’un trait et ressenti immédiatement les effets bénéfiques du Liquide. Déposant l’argent correspondant au prix de du Médicament il sorti frais et dispo.

A peine sortit du magasin il put entendre la voix de l’Archère. Visiblement elle avait retrouvé des Forces. Un sort de soin de la part de Roxas ou encore Axel devait en être la cause. Répondant d’un petit signe de la main et lui sourit. Bruyante et Energique, cela promettait un bon voyage en perspective. Mais par où commencer les recherches ? Le mieux qu’ils avaient à faire était de visiter chaques mondes où Sora avait des amis. Il donnerait la description du Frère de Reimi et demanderait à ce qu’on le contacte si des pistes étaient trouvées. Ainsi ils pourraient en profiter pour fouiller tout les nouveaux Mondes qui s’offraient à eux depuis l’apparition des Cristaux. S’approchant des deux Amis en pleine retrouvaille, il garda ses sens en alerte. Comme Reimi l’avait soulevé, une seconde vague d’ennemis pourraient arriver d’un moment à un autre. Arrivé devant le Blondinet et son Compagnon en Flamme il fit son plus beau sourire et s’adressa sur un ton calme aux Simili :

« Ravi de te revoir Axel. »

Engager la conversation était ce qui semblait le plus important à faire. Sora devait éclaircir le pourquoi de la Résurrection des Similis, alors bon autant en apprendre un peu plus avec ceux concernés.

--------------
Achat puis utilisation d’un Ether (-500 gils et +100 Mp).

Ready for the next fight !
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasyinfinity.forumactif.com/fiches-des-persos-de-
Game Master 1



Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 9
Age : 12
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   Mer 12 Mai 2010 - 14:09

Alors que la paix semblait être revenu dans la ville nocturne, alors que le sol était encore chaud sous les impact d'attaques des protagonistes, alors que l'attaque des sans cœur venait d'échouer misérablement, une curieuse sensation d'insécurité enlaça les héros de cette histoire. Un pressentiment malsain provoquant une pénible frustration dans l'air, une malheureuse idée que tout ceci n'était que le début d'une nouvelle ère remplie d'objectif pour défendre une terre de plus en plus ravagé par le chaos...

Dans ce torrent divin d'étoile dansant dans le ciel sombre, dans un autre quartier de la ville, une autre petite armée de sans cœur régnait. Comme alerté par la défaite du premier groupe, la formation offensive qu'elles avaient pris changea radicalement. On pouvait difficilement compter le nombre de créature il y avait tellement elles étaient nombreuses et sous tellement de forme... A leur tête, 3 sous généraux, les invincibles, semblaient coordonné leurs ordres aux mouvements des centaines de sans cœur ici présent... Une grosse attaque allait avoir lieu dans le premier quartier, les ordres étaient clairs, la colonie devait tout raser et tuer tout le monde.

Au total, il y avait 30 sans cœur, 10 ombre soldat, 5 rondouillards, une vingtaine de mages coloré en affiliation de leur élément, et les 3 invincibles qui servaient de chef... Un groupe bien trop imposant pour nos héros, et pourtant ils allaient devoir y faire face des que cette malveillante équipe allait franchit la porte du premier quartier...

Alors que le groupe s'apprêtait a passer, un mystérieux personnage fit son apparition. il se tenait droit, seul, habillé d'une cape marron qui recouvrait son corps mais aussi une bonne partie de son visage. Ces intentions étaient déjà connue, il voulait en découdre avec le nombre incalculable d'ennemi présent. levant un bras en dehors de sa cape, pointant alors le ciel, une aura lugubrement ténébreuse s'en échappa et, se condensant dans sa main, donna naissance a... Une Keyblade! Comment une Keyblade pouvait elle apparaitre depuis une source de ténèbres? Pire, comment un homme qui a des pouvoirs ténébreux pouvait faire apparaitre une Keyblade? Le pire étant cette forme divine, le manche de cette Keyblade était d'un blanc clair, représentant deux serpent qui s'enroulaient, le pommeau représentait leur gueule, prêt a se dévorer entre eux. et la lame n'était pas commune, en effet, elle était faite de vide. Uniquement d'un pouvoir spirituelle assez condensé pour lui donner une couleur blanche vive... cependant, la forme spectrale dessiné au dessus du manche était bien celle d'une clé, ça ne faisait aucun doute. L'homme pointa alors cette arme unique vers le groupe d'ennemi, et d'une voix rauque, les provoqua...

"Je vous attends."

Sans plus attendre, le groupe de sans cœur se rua sur le nouvel arrivant... mais les sous chefs ne prêtèrent aucune attention au combat, préférant s'en prendre aux personnes présente sur la place du premier quartiers...

Depuis le premier quartier, les bruits d'un combat dynamique se faisait entendre, nul doute que l'animation reprenait ses droits, cependant, si l'envie d'aller voir ce qu'il se passait avait titillé nos jeunes héros, les 3 invincibles venait d'arriver et encerclaient maintenant le groupe... De plus, un effet brillant tournait constamment autour d'eux, comme si ils avaient un effet bénéfique jamais encore utilisé avant par ses créatures... Si l'un d'entre eux se positionna devant le groupe en bas, les deux autres voulaient apparemment s'en prendre a Reimi très rapidement pour la tuer... La situation est critique, L'invincible présent devant vous n'a nullement l'intention de vous laisser aller aider Reimi... Vous allez devoir vous en occupez pendant que Reimi tente tant bien que mal de survivre aux prochaines attaques des deux sans coeurs. Il est temps d'affronter votre destin.


☼☼☼☼ COMBAT ☼☼☼☼

nom du monstre:Invincible1
HP:????/????
MP:????/????
FOR:???
MAG:???
pouvoir: ??? // ???
IMMU/VULNE:immunisé contre ???/???/???/??? résistant a ??? // vulnérable au ???
Objets/voler/gils:???;???;???/???;???;???/???

nom du monstre:Invincible2
HP:????/????
MP:????/????
FOR:???
MAG:???
pouvoir: ??? // ???
IMMU/VULNE:immunisé contre ???/???/???/??? résistant a ??? // vulnérable au ???
Objets/voler/gils:???;???;???/???;???;???/???

nom du monstre:Invincible3
HP:????/????
MP:????/????
FOR:???
MAG:???
pouvoir: ??? // ???
IMMU/VULNE:immunisé contre ???/???/???/??? résistant a ??? // vulnérable au ???
Objets/voler/gils:???;???;???/???;???;???/???

☼☼☼☼ Tour d'action: ☼☼☼☼
Roxas, Axel, Invincible 1, Sora, Invincible 2, Invincible 3, Reimi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle aventure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle aventure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Infinity :: » Zone RP :: ~•' Kingdom Hearts '•~ :: Ville de Traverse-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com